Rixe à Orly

04 août 2018 16:59; Act: 04.08.2018 17:04 Print

Booba et Kaaris sont en cellule d'isolement

Placé en détention provisoire jusqu'à son procès le 6 septembre, le rappeur est en isolement à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis. Son collègue de bagarre est incarcéré à Fresnes.

Sur ce sujet
Une faute?

Un tribunal de la banlieue parisienne a ordonné dans la nuit de vendredi à samedi le placement en détention provisoire des deux frères ennemis du rap français Booba et Kaaris, ainsi que neuf autres membres de leurs clans respectifs, au centre d'une violente bagarre mercredi à l'aéroport parisien d'Orly, et renvoyé leur procès au 6 septembre. En attendant, les protagonistes ont été incarcérés dans les maisons d'arrêt de Fleury-Mérogis et Fresnes, en région parisienne.

Pour des raisons de sécurité, les deux stars ont été placées en isolement, rapportent plusieurs médias français. Selon une source interne à la prison de Fleury, où se trouve Booba, il s'agit d'un quartier spécifique «pour éviter de prendre des risques avec un détenu médiatisé comme ça. Là où il est, il ne pourra pas être racketté par exemple».

Douche, promenades et salle de sport

Toujours selon la même source citée par Le Parisien, Booba a été placé dans une cellule individuelle «dotée d'une douche privée». De son vrai nom Elie Yaffa, il bénéficiera également d'un planning de promenades deux fois par jour, et il aura accès à une salle de sport.

En plus de détenus nécessitant une sécurité particulière, comme Booba, l'aile spéciale de la prison de Fleury-Mérogis est utilisée pour les détenus nécessitant une surveillance accrue, comme Salah Abdeslam, l'un des maillons des attentats de Paris du 13 novembre 2015. Mais les deux hommes ne se croiseront pas, précisent nos collègues parisiens.

Les neuf autres prévenus, également en détention provisoire, mais moins connus, ont eux été placés dans des unités classiques des deux prisons.

(L'essentiel/jfe)