Jolie annonce

31 juillet 2021 17:47; Act: 31.07.2021 18:11 Print

Boris Johnson va avoir son 7e enfant «officiel»

Le Premier ministre britannique et sa femme, Carrie Symonds, attendent un nouvel enfant, le deuxième ensemble. Le couple confie aussi avoir vécu une fausse couche.

storybild

«J'espère que notre bébé arc-en-ciel sera là pour Noël», a annoncé sur le réseau social Carrie Symonds, 33 ans. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Premier ministre britannique et sa femme, Carrie Symonds, attendent un nouvel enfant. La jeune femme confie aussi avoir subi une fausse couche en début d'année. «J'espère que notre bébé arc-en-ciel sera là pour Noël», a annoncé sur le réseau social Carrie Symonds, 33 ans, adoptant un terme souvent utilisé pour désigner le bébé arrivant après une précédente grossesse qui s'est finie de manière tragique, par une fausse couche ou une mortinaissance.

«Au début de l'année, j'ai fait une fausse couche qui m'a laissé le cœur brisé», a confié Mme Johnson, «je me sens incroyablement bénie d'être à nouveau enceinte, mais je me sens aussi comme une boule de nerfs.» Récemment, plusieurs personnalités se sont ouvertes sur leur fausse couche, un épisode de la vie des femmes qui restait jusqu'ici assez tabou. Meghan Markle, l'épouse du prince Harry, avait ainsi révélé en novembre dernier, dans les colonnes du New York Times, avoir fait une fausse couche en juillet.

Wilfred né fin avril 2020

Carrie Symonds a elle expliqué que «les problèmes de fertilité peuvent être vraiment difficiles pour beaucoup de gens, surtout lorsque sur des plateformes comme Instagram, on peut avoir l'impression que tout va toujours bien». «Alors j'espère que, d'une toute petite manière, le fait de partager cela pourrait aider d'autres personnes aussi», a-t-elle expliqué.

Carrie Symonds est déjà la maman avec Boris Johnson d'un petit garçon, Wilfred Lawrie Nicholas Johnson, né fin avril 2020. Outre Wilfred, Boris Johnson a, quant à lui, déjà quatre enfants avec sa deuxième femme dont il a divorcé. Il a reconnu un cinquième enfant né d'une union extra conjugale et la presse lui prête un autre enfant illégitime.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gg le 01.08.2021 13:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la surpopulation.... Il en fait quoi.

  • pat robo le 01.08.2021 11:07 Report dénoncer ce commentaire

    j'espère que les enfants ressemblent à ses épouses

  • Cest la crise sur le gateau le 01.08.2021 10:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On pourrait presque dire qu'il est à l'origine des problèmes de surpopulation.

Les derniers commentaires

  • Baron Rouge le 02.08.2021 13:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un vrai beau gosse !

  • océane le 02.08.2021 11:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a des femmes qui se contentent de peu... Franchement, il faut vouloir ou êtreen manque!!! En plus d'avoir de la chance en politique, il a peut-être des autres talents cachés...

  • obelix le 02.08.2021 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    quel bosseur Boris

  • Beppo le 01.08.2021 19:18 Report dénoncer ce commentaire

    Ah, là je comprends. Il est trop occupé et ne peut jamais aller voir son coiffeur.

  • Traverse la rue le 01.08.2021 13:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    150 000 personnes manifestent en France contre le pass sanitaire mais, en bon copain de Macron, on préfère fermer les yeux et nous parler de l’élevage de Boris.