Meghan Markle

25 mai 2020 22:28; Act: 26.05.2020 10:21 Print

Elle était persuadée d'être victime d'un complot

La duchesse de Sussex a particulièrement mal vécu la période qui a suivi son mariage avec le prince Harry. Selon un(e) proche, elle se pensait victime d’une conspiration.

storybild

L’ex-actrice se sentait isolée et souffrait de son manque d’indépendance financière. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

En attendant la parution de «Finding Freedom», un livre potentiellement explosif consacré au «Megxit», un(e) proche de Meghan Markle s’est confié(e) au Sunday Times. Selon cette source, la duchesse de Sussex a terriblement mal vécu la période qui a suivi son mariage avec le prince Harry: elle pensait être la cible d’un complot fomenté par des membres de la famille royale qui lui reprochaient son style de management «à l’américaine» et voulaient nuire à sa réputation.

C’est notamment cette crainte qui aurait poussé le couple à quitter le palais de Kensington, où résident William et Kate. «Elle était convaincue qu’il y avait une conspiration contre elle, alors elle s’est mise en auto-isolation quand ils ont déménagé à Frogmore», raconte l’ami(e) de Meghan Markle. D'après cette source, la duchesse s’est sentie mise de côté dès le départ. «Elle n’avait pas l’habitude de cette vie et voulait en sortir», poursuit-elle.

Pour ne rien arranger, l’ex-actrice se sentait seule et vivait mal l’éloignement d’avec ses amis et sa mère. En outre, elle avait de la peine à supporter son absence d’indépendance financière. «Elle a toujours travaillé et je pense qu’elle se sentait insatisfaite. La volonté d’être financièrement indépendants a joué un grand rôle dans leur départ», estime cette source.

Harry et Meghan : leur rupture avec la reine

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TontonB le 26.05.2020 01:49 Report dénoncer ce commentaire

    Mais oui, mais oui ... le virus a d'ailleurs été créé rien que pour l'éliminer.

  • Trop top le 26.05.2020 07:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    est ce vraiment une pseudo actrice de talent...sa prétention est sans doute a la hauteur de son physique, quant au reste comme la majorite des gens je pense on s en contrefout

  • bonsens le 26.05.2020 04:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Moi je veux bien la comploter!

Les derniers commentaires

  • georgette le 27.05.2020 08:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En fait l’homme n’a pas de soucis dans sa vie jusqu’à ce qu’il se fait prendre dans le filet de la femme.

  • Rigoleto le 27.05.2020 07:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un proche a dit au Sundax Times. Déjà là je me marre. C'est drole d'entendre tous ceux qui en savent plus sûr vous que sûr eux-meme.

  • Janie le 26.05.2020 21:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fallait pas épouser un prince et prétendre d’être financièrement indépendants. La vie est dure pour tout le monde, n’est-ce pas!

  • AFC le 26.05.2020 19:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J’ai pas dormi à cause de cette nouvelle ,

  • C'est cela oui... le 26.05.2020 14:52 Report dénoncer ce commentaire

    "La volonté d’être financièrement indépendants a joué un grand rôle dans leur départ"... Les canadiens n'ont pas eu à régler une partie des frais pour leur sécurité quand ils y habitaient ? On est loin de l'indépendance financière !