Relation violente

19 février 2020 20:12; Act: 20.02.2020 09:50 Print

Hayden Panettiere encore battue par son copain

L'actrice américaine Hayden Panettiere est encore victime de violences conjugales. Son compagnon a été arrêté le jour de la Saint-Valentin...

storybild

Hayden et Brian vivent une relation tumultueuse depuis 2018. (photo: AFP/DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Le sort s'acharne sur Hayden Panettiere. Selon TMZ, l'actrice de 30 ans a été violentée par son copain, Brian Hickerson, le 14 février dernier. Alertée par un appel téléphonique vers 1h du matin, la police a pu arrêter l'homme «en état d'ébriété» qui se trouvait devant l'entrée de leur propriété dans le Wyoming. C'est là qu'il a dit aux policiers que Hayden était dans la maison et qu'elle criait «qu'il l'avait battue». Brian n'a pas voulu leur dire s'il l'avait frappée ou pas. Il leur a toutefois fait savoir que son chef cuisinier était présent sur les lieux pour témoigner de son innocence et qu'il «ne serait donc pas accusé de telles conneries».

Interrogé au téléphone par les forces de l'ordre, le chef cuistot leur a dit qu'il était rentré chez lui vers 1h du matin, mais qu'il avait bien vu le couple se disputer avant son départ. Hayden a raconté que son compagnon l'avait frappée dans leur chambre. Les policiers ont pu constater que son visage était «rouge et enflé». Elle avait aussi «une égratignure et un gonflement sur la main gauche». L'Américain de 31 ans, qui tente de faire carrière en tant qu'acteur, a aussitôt été placé en garde à vue pour violence domestique. Une deuxième charge pèse contre lui parce qu'il a refusé de décliner son identité à un policier.

Ce n'est pas la première fois que la star de «Heroes» et de «Nashville» se fait frapper par cet homme, avec qui elle sort depuis 2018. En mai 2019, Brian avait déjà été interpellé pour violences conjugales. Hayden présentait des ecchymoses au visage et au corps. Quelques mois auparavant, il s'était violemment disputé avec elle, ainsi qu'avec le père de cette dernière. La police avait dû intervenir. À cette époque déjà, les proches de la comédienne se faisaient un sang d'encre pour elle. «C'est totalement incontrôlable, elle doit quitter ce type. Ses amis et sa famille s'inquiètent pour elle depuis un certain temps, et les choses semblent avoir empiré. Pour une raison inconnue, elle continue cette relation, mais cela n'a fait que l'abaisser. C'est une triste situation», avait confié une source à People.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mathilde Picard le 20.02.2020 07:37 Report dénoncer ce commentaire

    Certaines femmes sont abonnées, c'est plus fort qu'elles, à croire qu'elles sont génétiquement programmées et/ou conditionnméespour rechercher les hommes violents, les cas sociaux et autres boulets.

  • catherine le 20.02.2020 06:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je ne vois pas l'intérêt de rester dans une relation avec quelqu'un qui vous fait du mal au point de devoir appeler la police... comment peut on aimer ce genre de personne ???

  • Didier Recalled le 20.02.2020 14:17 Report dénoncer ce commentaire

    Les fantasmes sont inoffensifs tant qu'ils restent au stade de fantasme.

Les derniers commentaires

  • Didier Recalled le 20.02.2020 14:17 Report dénoncer ce commentaire

    Les fantasmes sont inoffensifs tant qu'ils restent au stade de fantasme.

  • David le 20.02.2020 13:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle a qu’à venir me voir je l aimerais comme il faut je serais son garde du corps très rapproché et je serais son bien dévoué concubin David Beghin

  • Bon sens le 20.02.2020 13:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ne garde t’elle pas ses problèmes personnels de façon privée

  • En colere le 20.02.2020 08:54 Report dénoncer ce commentaire

    A toutes les personnes se croyant maligne avec vos " à croire qu'elle aime ça " ou encore " en eseprant qu'elle a compris " vous devriez avoir honte .. de juger une personne ainsi... de toute évidence vous ne savez pas ce qu'est une relation toxique et à quel point on peut en être prisonnier... aussi forte et forte que vous puissiez être ça peut vous tomber dessus du jour au lendemain ... et c'est à ce moment que vous oubliez qui vous êtes .. ce qui est normal de ce qui ne l'est pas et a quel point vous étiez forts avant ... alors reflechissez avant de parler ....

  • Bizarre le 20.02.2020 07:58 Report dénoncer ce commentaire

    Elle a de l'argent, elle a déjà eu des problèmes avec cet homme. Pourquoi elle ne se sépare pas de lui ? J'ai vraiment du mal à comprendre une femme qui se dit violentée (ça restera toujours parole contre parole) et qui reste avec son conjoint alors qu'elle a les moyens de se payer au moins un studio en location afin préserver son intégrité physique (puis passer par la justice pour revendre l'appart si ils sont propriétaires). C'est différent pour une femme sans revenus.