États-Unis

09 juillet 2019 20:58; Act: 10.07.2019 10:40 Print

Des paparazzi accusent Nicki Minaj de les voler

La star est poursuivie en justice par des paparazzi. Ils lui reprochent d'avoir utilisé leurs photographies pour faire sa promotion sur Instagram.

Sur ce sujet
Une faute?

Nicki Minaj a été accusée d'avoir utilisé des photos sans la permission des photographes. Selon des documents obtenus par The Blast, des paparazzi de Splash News et de Picture Agency poursuivent la rappeuse, qu'ils accusent d'avoir utilisé à plusieurs reprises des photos d'elle protégées par le droit d'auteur, et de les avoir postées sur les réseaux sociaux.

Il s'agit de photos de Nicki Minaj posant à la soirée Harper's Bazaar de 2017, et à la Fashion Week de New York en 2018. Ils l'accusent d'avoir utilisé ces images pour sa promotion et celle de ses affaires auprès de ses 91 millions de followers Instagram.

«L'utilisation non autorisée par l'accusée est de nature purement commerciale. Minaj utilise sa page Instagram pour faire sa promotion, et plus spécifiquement pour promouvoir ses intérêts, ses produits, et ce qu'elle a à vendre. Pour vendre ses produits et ses services à d'autres, et augmenter sa visibilité et son potentiel commercial en tant que sponsor, actrice, modèle et personnalité du monde du show-business, afin de promouvoir sa personne et son statut de célébrité. En bref, tous les posts de Nicki Minaj sur Instagram font sa promotion auprès de ses 91 millions d'abonnés», peut-on lire dans la plainte.

Nicki Minaj n'a pas encore réagi.

(L'essentiel/Cover Media)