Coronavirus

20 mars 2020 22:56; Act: 20.03.2020 22:58 Print

Gwyneth Paltrow: Sa lettre d'amour à l'Italie

L'actrice américaine a rendu hommage à l'Italie sur les réseaux sociaux avec ses souvenirs du pays, durement touché par la pandémie.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans un post Instagram, Gwyneth Paltrow est revenue sur certains des moments forts de sa vie qui ont eu lieu en Italie. L'actrice a ainsi voulu rendre hommage au pays européen le plus touché par le COVID-19 dans une vidéo intitulée «Une lettre d'amour à l'Italie».

Alors que le virus a déjà fait 3405 morts dans le pays, dépassant le nombre de victimes en Chine, la star de Shakespeare in Love a voulu rendre hommage à la nation européenne. Dans son long message, elle a révélé qu'elle avait visité l'Italie pour la première fois fin 1991, alors qu'elle commençait sa carrière d'actrice, et qu'elle y était retournée pour filmer Le Talentueux Mr. Ripley en 1999, période pendant laquelle elle est tombée amoureuse du sud du pays.

Voir cette publication sur Instagram
My first trip to Italy was at the end of 1991. I had miraculously booked a TV movie that would start in the new year, so I quit my job at the fish restaurant in Santa Monica, borrowed money from my agent, and hopped on a plane. I met up with a college friend and we traversed the north on trains, spending Christmas with some family friends who were nonetheless strangers, and ending up in Venice. My next trip there was a few years later, when we moved to Rome to start preproduction on The Talented Mr. Ripley. I spent months succumbing to the delicious wildness of the south, with its incredible food and warm-hearted entropy. As it's transpired, I have had some of life's most profound happenings occur in Italy: My father died in Rome when we were on a road trip for my thirtieth birthday; Brad proposed to me in Umbria in 2017. Italy is a place we return to over and over. It is a country that believes deeply in the artisan, the family, the handmade, slow-grown quality of its goods. We make our G. Label clothing in its factories and, as it turns out, stock up on its low-temp-dried pasta, Neapolitan tomatoes, and fragrant olive oil during times at home. When this crisis started, we held Italy, China, South Korea, Iran, and the other countries affected in our prayers, and now we have all followed suit. Each of these places has shown us what strength, resilience, and community can do during these surreal times, strictly restricting movement, with some even singing from their balconies. I wish for all of us to heed these very real warnings so that this unprecedented crisis might pass quickly. Stay home. Make pasta. FaceTime your grandma. We will get through this. Une publication partagée par Gwyneth Paltrow (@gwynethpaltrow) le 19 Mars 2020 à 8 :56 PDT

Expliquant comment l'Italie a été le lieu de nombreux grands événements de sa vie, la fondatrice de Goop a écrit: «Il s'avère que certains des événements les plus importants de ma vie se sont produits en Italie: mon père est décédé à Rome lorsque nous étions en voyage pour mon trentième anniversaire, Brad (Falchuk, son mari) m'a demandée en mariage en Ombrie en 2017.»

«Nous allons y arriver»

«L'Italie est un endroit où nous retournons encore et encore. C'est un pays qui croit profondément à l'artisanat, à la famille, au fait-main, et à la qualité liée à la fabrication lente de ses produits. Nous fabriquons nos vêtements G. Label dans ses usines et, d'ailleurs, faisons en ce moment le plein de pâtes séchées à basse température, de tomates napolitaines et d'huile d'olive parfumée pendant ces moments passés à la maison», a-t-elle ajouté.

La star britannique a ensuite abordé la pandémie de COVID-19 actuelle. «Lorsque cette crise a commencé, nous avons prié pour l'Italie, la Chine, la Corée du Sud, l'Iran et les autres pays touchés, et maintenant nous leur avons tous emboîté le pas, a-t-elle écrit. Chacun de ces endroits nous a montré ce que la force, la résilience et la communauté peuvent faire pendant ces temps surréalistes, en restreignant strictement les déplacements, certains chantant même depuis leur balcon.»

Encourageant ses followers à s'isoler, Gwyneth Paltrow a ajouté: «Je souhaite que nous respections tous ces avertissements afin que cette crise sans précédent puisse passer rapidement. Restez à la maison. Faites des pâtes. Appelez votre grand-mère sur FaceTime. Nous allons y arriver.»

(L'essentiel/Cover Media)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • ClearView le 21.03.2020 13:10 Report dénoncer ce commentaire

    C'est surtout ironique de l'entendre, quand on sait que son petit commerce fait régulièrement des affaires en soutenant des théories pseudo-scientifiques et en vendant nombre de remèdes "miracles" en tout genre. Et en plus, elle en profite au passage pour se faire un peu de pub.

  • Cinéphile le 20.03.2020 23:53 Report dénoncer ce commentaire

    C'est quand même ironique de la voir apporter son soutien dans une histoire vraie mais très similaire à la fiction racontée dans le film "Contagion" où elle avait joué avec Matt Damon...

  • Moche le 20.03.2020 23:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle jouait très bien dans le film "Contagion". ça a du lui servir pour rédiger sa lettre ;-)

Les derniers commentaires

  • ClearView le 21.03.2020 13:10 Report dénoncer ce commentaire

    C'est surtout ironique de l'entendre, quand on sait que son petit commerce fait régulièrement des affaires en soutenant des théories pseudo-scientifiques et en vendant nombre de remèdes "miracles" en tout genre. Et en plus, elle en profite au passage pour se faire un peu de pub.

  • Cinéphile le 20.03.2020 23:53 Report dénoncer ce commentaire

    C'est quand même ironique de la voir apporter son soutien dans une histoire vraie mais très similaire à la fiction racontée dans le film "Contagion" où elle avait joué avec Matt Damon...

  • Moche le 20.03.2020 23:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle jouait très bien dans le film "Contagion". ça a du lui servir pour rédiger sa lettre ;-)