Elsa Hosk à New York

17 septembre 2021 12:16; Act: 17.09.2021 16:58 Print

«Honte à vous si vous pensez qu'il s'agit de porno»

Après avoir montré sa petite Tuulikki, dans le plus simple appareil, sur Instagram, le top a été accusé de pédopornographie.

storybild

Elsa Hosk a posté une série de clichés la montrant avec sa fille à New York. (photo: Instagram)

Sur ce sujet
Une faute?

En partageant des images la montrant nue avec son bébé de 7 mois, également nu, dans les bras, Elsa Hosk ne s’attendait certainement pas à être traitée de criminelle par ses abonnés. C’est pourtant ce qui est arrivé. Certains internautes n’ont pas hésité à accuser le top suédois de 32 ans de pédopornographie. Choquée de recevoir de tels commentaires, Elsa, qui ne craignait pas de voir son corps changer après sa grossesse, a supprimé les images et a pris la parole pour défendre son point de vue.

«Wow. Poster une photo sur laquelle je suis nue avec mon bébé n’est pas de la pédopornographie. C’est quelque chose de normal qui arrive tous les jours dans le monde entier. Et si je décide de partager cela, c’est mon choix. Si des esprits malades sur Internet pensent que c’est du porno, c’est leur problème, pas le mien. Je refuse de vivre ma vie en fonction des gens malades sur le Net ou d’en avoir peur», a-t-elle fait savoir en story.

Le mannequin, qui a travaillé comme Ange pour Victoria’s Secret et qui ne boit pas d’alcool, a ajouté qu’être nue était quelque chose de complètement naturel pour quelqu’un qui avait grandi en Suède et que, là-bas, personne ne disait aux enfants qu’il fallait cacher leur corps. «Je pense que cela a créé une relation saine avec mon corps et la nudité. Il ne m’a jamais semblé bizarre d’être nue. (…) Cette image était un magnifique moment capturé par mon petit ami. Si vous pensez qu’il s’agit de pornographie ou d’une manière d’attirer l’attention, honte à vous, pas à moi», a-t-elle conclu.

(L'essentiel/jfa)