Tekashi 69

21 octobre 2020 15:13; Act: 21.10.2020 15:34 Print

Il aurait filmé une fille de 13 ans en plein acte sexuel

Le rappeur Tekashi 69 est accusé par une jeune femme de l’avoir filmée en plein acte sexuel, alors qu’elle était mineure.

storybild

Après plusieurs arrestations, le rappeur américain de 24 ans doit encore faire face à la justice. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Tekashi 69 est (encore) dans de sales draps: une ancienne affaire criminelle pour laquelle il avait été jugé coupable d’avoir filmé une mineure dans des actes sexuels, en 2015, revient le hanter. Alors que le rappeur avait été condamné en 2018 à une liberté surveillée d’une durée de 4 ans, il n’est pas sorti d’affaire. Cette fois, c’est la jeune femme affirmant avoir été abusée qui porte plainte contre l’Américain de 24 ans, selon TMZ. Celle-ci n’avait encore jamais témoigné dans cette affaire. D’après les documents déposés à la justice, la plaignante, Jane Doe, était âgée de 13 ans au moment des faits. Sous l’influence de drogues et d’alcool, elle raconte qu’elle n’était pas capable de consentir à ce que Tekashi 69 et un autre homme, Tay Milly, la filment dans des situations sexuellement explicites.

Trois vidéos scabreuses où elle apparaît ont ensuite été diffusées sur le Net. Dans la première, on la voit en train de faire une fellation à Tay, tandis que le rappeur mime des coups de reins derrière elle, en lui claquant les fesses. Dans la deuxième, l’ado apparaît en petite culotte et soutien-gorge à côté de Tekashi 69, et dans la troisième, Jane se retrouve couchée et entièrement nue en train de se faire tripoter par Tay. Encore traumatisée par ce qu’elle a vécu avec ces deux hommes, la jeune femme les poursuit en justice pour abus et agression sexuelle sur mineure, ainsi que détresse émotionnelle.

Quand il avait été jugé pour ce crime, le sulfureux artiste avait déclaré dans une interview qu’il avait été «attrapé au mauvais endroit, au mauvais moment». Et de se justifier en ajoutant: «J’avais 18 ans à cette époque. Est-ce que je suis un quadragénaire du style de Jeffrey Epstein?» (NDLR: Jeffrey Epstein, homme d’affaires et délinquant sexuel)

Ce n’est pas la première fois que Daniel Hernandez, de son vrai nom, doit faire face à la justice. En novembre 2018, il avait été arrêté pour avoir fait partie d’un gang criminel de New York. Risquant une peine de 47 ans de prison, il avait plaidé coupable. En témoignant contre les membres de son gang en échange d’une réduction de peine, il avait passé moins de deux ans sous les verrous. Il est désormais libre.

(L'essentiel/Ludovic Jaccard)