Témoignage

16 octobre 2019 18:12; Act: 17.10.2019 08:37 Print

«Il m'a violée alors que les caméras tournaient»

L'actrice Alyssa Milano s'est confiée pour la première fois sur un viol qu'elle a subi pendant le tournage d'une scène de sexe, alors même que les caméras tournaient encore.

storybild

L'actrice est à l'origine du mouvement #MeToo, initié par un Tweet en 2017. (photo: AFP/Ethan Miller)

Sur ce sujet
Une faute?

C'est avec son podcast «Sorry not sorry» que l'actrice, qui s'est faite connaître notamment pour ses rôles dans «Madame est servie» et «Charmed», a évoqué ce récit glaçant. La voix tremblante, l'initiatrice du très fameux mouvement #MeToo raconte avoir été violée pendant le tournage d'une scène de sexe pendant que les caméras «tournaient encore».

«J’ai déjà partagé mes autres histoires #MeToo, mais je n’ai jamais raconté celle-là publiquement avant (...) C’est toujours très difficile d’en parler», a-t-elle déclaré. Selon l'actrice américaine, les faits ont eu lieu l’année qui a suivi la fin de «Madame est servie», soit en 1993. «L’un des films que je devais tourner avait une scène dans laquelle je devais faire l’amour avec un homme de dix-sept ans plus vieux que moi. Mais les professionnels savent gérer ce genre de situations de manière appropriée, sans dépasser les limites et avec un degré de confiance qui est important. Les prédateurs ne peuvent pas. L’homme qui m’a agressée n’était pas un professionnel», a confié Alyssa Milano, encore très touchée.

«Il a profité d’un instant de vulnérabilité de ma part pour mettre ses mains sous mes sous-vêtements et tenter de me pénétrer avec ses doigts. Il m’a violée sur le tournage alors que les caméras tournaient. Je pleurais, j’étais angoissée et j’étais furieuse».

Ce n'est que plus tard que la comédienne, alors âgée d'une vingtaine d'années, évoquera la réaction du réalisateur qui a assisté à toute la scène. «Le réalisateur du film, juste après mon agression, est venu me voir: "Je suis désolé de ce qui s’est passé, je ne sais pas ce que tu veux que je fasse avec ça. Est-ce que je devrais appeler la police?"».

Elle tait le nom de son agresseur

Alyssa Milano a dû retourner en plateau après avoir passé des heures enfermée dans sa loge: «J’ai continué, pendant six heures, à tourner la scène avec l’homme qui venait de m’agresser».

Cependant, l'actrice n'a pas souhaité révéler l'identité de son agresseur présumé. «J’ai vraiment voulu donner son nom aujourd’hui. Je souhaitais qu’il souffre de la même manière dont j’ai souffert, qu’il voit ce que cela fait de voir son monde s’écrouler...». Mais elle s'est ravisée en pensant aux enfants de cet homme.

«Ce prédateur a une femme et des enfants, je ne veux pas qu'ils soient concernés». En revanche, elle affirme qu'il est toujours dans l'industrie du cinéma et qu'il poursuit sa carrière «dans de grosses productions».

(sl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • J.Briggs le 16.10.2019 18:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle a voulu donner son nom, mais a voulu épargner ces enfants..... Avec toutes les infos balancées, qq recherches et on trouve facilement cet homme....

  • Wheely le 17.10.2019 07:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @madmed : a été démontré que les victimes d’abus n’arrivent souvent à en parler qu’après 40 ans, soit bien après le délai de prescription l’égal en France. En Angleterre, le délai de prescription a été supprimé pour ce genre de cas.

  • sof le 16.10.2019 21:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L’Étreinte du vampire

Les derniers commentaires

  • Mainon Manon le 17.10.2019 21:34 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense qu’il s’agit de Christopher mac Donald... Ils ont tourné le film conflict or interest en 1993 et ce Mr est né en 1955, soit 17 plus tôt que Alyssa Milano... Et il est toujours acteur !!!

  • dulux le 17.10.2019 09:28 Report dénoncer ce commentaire

    difficile de la croire, pas une personne tres stable, souvent proche de l'affabulation. Quand a sa rhetorique.. etrange

  • N&A le 17.10.2019 09:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non ça veut dire non... Un rapport non consentie c est un viol !

  • Cindy P le 17.10.2019 08:16 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vraiment un monde à part.

  • Wheely le 17.10.2019 07:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @madmed : a été démontré que les victimes d’abus n’arrivent souvent à en parler qu’après 40 ans, soit bien après le délai de prescription l’égal en France. En Angleterre, le délai de prescription a été supprimé pour ce genre de cas.