Laura Smet

16 juillet 2020 12:30; Act: 16.07.2020 12:49 Print

«Il n'y aura jamais de paix possible avec Laeticia»

Réagissant à l’interview donnée par Laeticia Hallyday à «Paris Match», Laura Smet a mis les choses au clair et assuré qu’elle n’avait pas pu dire au revoir à son père.

storybild

Laeticia Hallyday et Laura Smet le jour des obsèques de Johnny, le 9 décembre 2017. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Si un accord a été trouvé entre les deux femmes concernant l’héritage de Johnny Hallyday, les relations entre Laeticia et Laura sont toujours tendues. Un jour avant la publication d’une interview de la veuve du rockeur dansParis Match, sa fille aînée a pris la parole sur RTL pour «rétablir certaines vérités».

«Il n’y aura jamais de paix possible avec Laeticia à partir du moment où elle a franchi la ligne qui est de nous empêcher de dire au revoir à notre père. J’étais avec ma mère (NDLR: l’actrice Nathalie Baye) ce jour-là. On a attendu quatre heures dans le salon parce que je savais que c’était imminent», a-t-elle confié.

L’actrice de 36 ans a tout de même déclaré qu’elle était très contente qu’il y ait eu un accord entre elle et la veuve de son père: «Je vais devenir maman. J’ai envie d’être sereine. Je n’ai pas envie de me bagarrer plus longtemps que ça. Je n’ai pas du tout envie de passer ma vie à m’occuper de cette histoire qui est quand même sordide, mais je ne peux pas laisser passer certaines choses».

Hommage à Johnny à Saint-Barthélemy (décembre 2018)

(L'essentiel/jfa)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Dede le 16.07.2020 13:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est regrettable d en arriver à ce stade mais malheureusement c est le cas dans toute les familles ou l argent règne les héritages sont des nids à querelles y’a plus de sentiments ni de respect du défunt, d autant plus que celui fut très médiatique et au final la veuve conserve quasiment la totalité des biens, de prendre la tête pour une guitare et un blouson et juste conserver les droits d une chanson c était vraiment pas la peine de faire tout ce bazar où il y’a des intérêts cachés ????

  • capital_news le 16.07.2020 20:04 Report dénoncer ce commentaire

    On peut passer à autre chose maintenant ?

  • Ah que coucou ! le 16.07.2020 17:47 Report dénoncer ce commentaire

    Que ce soit l'une ou l'autre, elles adorent faire la une des journaux

Les derniers commentaires

  • poulimont le 17.07.2020 13:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    l œuvre du taulier restera encore longtemps, après leurs histoires de famille qu elles se les gardent.

  • capital_news le 16.07.2020 20:04 Report dénoncer ce commentaire

    On peut passer à autre chose maintenant ?

  • Ah que coucou ! le 16.07.2020 17:47 Report dénoncer ce commentaire

    Que ce soit l'une ou l'autre, elles adorent faire la une des journaux

  • Dede le 16.07.2020 13:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C est regrettable d en arriver à ce stade mais malheureusement c est le cas dans toute les familles ou l argent règne les héritages sont des nids à querelles y’a plus de sentiments ni de respect du défunt, d autant plus que celui fut très médiatique et au final la veuve conserve quasiment la totalité des biens, de prendre la tête pour une guitare et un blouson et juste conserver les droits d une chanson c était vraiment pas la peine de faire tout ce bazar où il y’a des intérêts cachés ????

    • Yoris D le 16.07.2020 14:39 Report dénoncer ce commentaire

      Une des deux à 50% de son capital génetique l'autre rien! Ce n'est pas le plus bel des héritage?