Aux États-Unis

03 janvier 2021 09:00; Act: 03.01.2021 09:02 Print

Incendiée pour un soutien, Sofia Richie riposte

La fille de Lionel Richie s'est défendue après avoir été critiquée pour son soutien à Olivia Jade, prise dans la tourmente des admissions à l'université «subventionnées».

storybild

Sofia Richie soutient son amie Olivia Jade Giannulli. (photo: NurPhoto via AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Sofia Richie a répondu aux personnes qui ont critiqué son soutien à Olivia Jade Giannulli, la fille de Lori Loughlin qui a été impliquée dans le scandale des admissions à l'université. Après l'apparition de la jeune femme dans l'émission Facebook Watch Red Table Talk, dans laquelle elle est revenue sur la condamnation de ses parents pour avoir offert des pots-de-vin afin qu'elle soit admise l'université de Californie du Sud, Sofia Richie a commenté: «Oui ma chérie !! J'ai hâte de voir ce que nous réserve la suite».

Quand l'un de ses abonnés Instagram a commenté que sa remarque représentait «le privilège des blancs soutenant le privilège des blancs», elle a répondu poliment: «Nous sommes tous des humains, qui faisons des erreurs humaines. La vie est trop courte pour souhaiter de la négativité à quiconque».

«Une seconde chance»

Interviewée par Jada Pinkett Smith, Willow Smith et Adrienne Banfield-Norris, Olivia Jade avait admis qu'elle voulait simplement mettre cette histoire derrière elle. «Ça a été dur, pour tout le monde, car quelle que soit la situation on ne veut pas voir ses parents en prison, mais c'est aussi nécessaire pour que nous puissions avancer et dépasser cela», avait-elle déclaré.

«Je ne veux pas de pitié, je n'essaie pas de me victimiser, je ne mérite pas de pitié, on a merdé, a-t-elle ajouté. Je veux juste une seconde chance, reconnaître mes erreurs. Je n'ai pas eu l'opportunité de dire que j'étais désolée, ou que je reconnais qu'on a vraiment merdé, mais je pense que nous ressentons tous ça dans ma famille en ce moment», avait conclu la jeune femme.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • 972 le 03.01.2021 21:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça me fais une belle jambe !!

  • anonyme le 03.01.2021 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    500 000 dollars pour faire croire que sa fille était une grande sportive et pour que quelqu’un passe l’examen d’entrée à sa place au cas où elle serait aux rattrapages. Puis une fois entrée, sa fille a plus blogué (partenariat avec sephora par exemple) et souhaité vivre « l’expérience fête étudiante » comme elle l’a dit elle même, sans trop aller en cours...facile quand on a papa maman pur protéger ses arrières alors que faire des études secondaires est compliqué pour bcp d’américains

  • marina le 03.01.2021 17:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oh c est triste cette histoire de cette bonne family . J esperes que tout va bien pour eux

Les derniers commentaires

  • ginoboni le 04.01.2021 07:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout le monde s’offusque mais on vit dans une société de pistons , copinages et passe droit . Si on devait vérifier les tests d’entrée à la cee , dans les entreprises on aurait beaucoup de surprises .

  • 972 le 03.01.2021 21:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça me fais une belle jambe !!

  • Lep le 03.01.2021 17:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca s'appelle corruption et non donation!

  • marina le 03.01.2021 17:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oh c est triste cette histoire de cette bonne family . J esperes que tout va bien pour eux

  • anonyme le 03.01.2021 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    500 000 dollars pour faire croire que sa fille était une grande sportive et pour que quelqu’un passe l’examen d’entrée à sa place au cas où elle serait aux rattrapages. Puis une fois entrée, sa fille a plus blogué (partenariat avec sephora par exemple) et souhaité vivre « l’expérience fête étudiante » comme elle l’a dit elle même, sans trop aller en cours...facile quand on a papa maman pur protéger ses arrières alors que faire des études secondaires est compliqué pour bcp d’américains