Camille Lellouche

29 novembre 2021 13:03; Act: 01.12.2021 12:06 Print

«J'ai cru que j'allais mourir»

Plus jeune, l’humoriste française a été battue et humiliée par son premier copain. Elle livre un témoignage bouleversant.

storybild

Camille Lellouche s’est confiée à cœur ouvert dans «Sept à Huit» sur «T»F1, dimanche 28 novembre 2021. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Si Camille Lellouche est connue pour ses sketchs désopilants et sa bonne humeur à toute épreuve, elle a aussi eu un passé très sombre. Interviewée dans «Sept à Huit», sur TF1, dimanche 28 novembre 2021, l’humoriste française, qui est également chanteuse, a révélé qu’elle avait subi la violence physique et psychologique de son premier petit ami, alors qu’elle était âgée de 19 ans. Pendant deux ans, Camille a vécu l’enfer auprès de cet homme qui avait une emprise totale sur elle. «Le pire moment, c’est quand j’ai cru que j’allais mourir. C’est un jour où je n’ai pas envie de faire l’amour avec lui», a-t-elle confié, les larmes aux yeux.

Son copain, qui pesait 120 kilos, était alors devenu fou de rage. «Il m’insulte, il commence à me mettre des droites dans tous les sens, des coups de coude dans le dos… a-t-elle raconté. Et j’ai commencé à me pisser dessus. Je lui dis: "Je suis en train de me pisser dessus", j’essaie de contracter parce que j’ai un choc et il me dit: "Je m’en fous!" Et il me roue de coups».

«N’insiste pas»

Cette terrible épreuve était loin d’être finie pour la malheureuse. «J’ai dormi dans ma pisse, sur le sol, a-t-elle ajouté. L’humiliation la plus totale. Il était sur un matelas, moi je dormais par terre et je ne faisais que prier pour ne pas mourir. Il me dit avant de s’endormir: "Si tu bouges, si je t’entends même respirer, je te tue!" Donc je suis dans un état affreux et j’ai envie de me vider encore parce que quand on a un choc, soit on vomit, soit on va à la selle».

Camille a fini par quitter son tortionnaire, mais elle regrette de ne pas avoir osé porté plainte contre lui. Toutefois, la comédienne de 35 ans, qui a sorti le single «N’insiste pas», évoquant ce qu’elle a subi, encourage les victimes de violences conjugales à demander de l’aide et poursuivre en justice leur agresseur. Elle a aussi une pensée émue pour elles. «C’est horrible ce que je vais dire, mais je pense à des femmes qui ont tué leur mari violent. D’un coup, le cerveau vrille parce que tu arrives à un point de non-retour. Je pense qu’à ce moment-là, si j’avais eu une arme, je l’aurai tué, a-t-elle assuré. C’est très violent ce que je dis, mais c’est vrai».

(L'essentiel/lja)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bzzzz ! le 29.11.2021 18:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est quand même incroyable de rejeter la faute sur ces femmes sous prétexte qu'elles auraient dû partir à la première torgnole ! Non de dieu , le problème ça reste quand même celui qui met la torgnole ! Avis au lâches qui lèvent la main sur une femme ! Idem dans l'autre sens évidemment !

  • lolo le 30.11.2021 19:49 Report dénoncer ce commentaire

    j'ai pas compris , c'est grand corps malade qui lui a mis une tarte ??, c'est qui cette nana, jamais entendu parlé avant d sa chanson. encore une en manque d'attention. ton mec te frappe tu dégages et tu te plains pas 5 ans après

  • Pencilblack le 29.11.2021 21:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours la même chose, ça n’arrive qu’aux autres et ceux à qui ça n’arrive pas, ils ont de bons conseils à donner. Balayez devant vos portes.

Les derniers commentaires

  • lolo le 30.11.2021 19:49 Report dénoncer ce commentaire

    j'ai pas compris , c'est grand corps malade qui lui a mis une tarte ??, c'est qui cette nana, jamais entendu parlé avant d sa chanson. encore une en manque d'attention. ton mec te frappe tu dégages et tu te plains pas 5 ans après

    • poete le 30.11.2021 20:33 Report dénoncer ce commentaire

      t'as raison lolo, j'ai 52 ans, je vais pas te parler des 2 sorcières avec qui j'ai vécu pendant 20ans avant de rencontrer ma femme, ma déesse, la mère de mes enfants, je pourrais mourrir pour elle, j'ai appris ce que veut dire aimer, c'est quand ta moitié compte plus que ta propre vie...

  • Grand Maître et no comment ! le 30.11.2021 17:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Bernard, à ces victimes ont dit "je vous crois" parce que c'est un choc et on ironise pas sur ce genre de sujet. Maintenant chacun voit la femme ou les victimes différemment.....n'est-ce pas bernie?

  • Grand Maître et no comment ! le 30.11.2021 17:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Reno raines ,propos stupide !

  • Grand Maître et no comment ! le 30.11.2021 17:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce ne sont pas des hommes. Ce sont des larves et on devrait afficher leur visage(tronche)en une du journal local pour leur mettre la HONTE. Ou une balle.....

  • C'est très étonnant.... le 30.11.2021 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    Elle raconte son histoire dramatique et la seule obsession de certains, est qu'elle ferait ça pour sa promo ? La victime pourrait être votre mère ou votre fille , mais manifestement, ça ne vous vient pas à l'esprit .... Je trouve vos réactions vraiment bizarres. Un homme normal ne réagit pas ainsi.

    • Steph le 30.11.2021 20:01 Report dénoncer ce commentaire

      Aucun rapport. Il faut parfois un peu voir plus loin… personne ne remet en doute ce qu’elle a subit. Sauf que… les violences qu’elle a subit on plusieurs années, pourquoi en parler que maintenant ? Juste au moment ou elle sort son nouvel album…. C’est ca qui est bizarre. Business is business et tout est bon pour faire de la pub

    • foutage de gueulle le 30.11.2021 20:25 Report dénoncer ce commentaire

      ca c'est une nana qui parle et qui souffre a la maison, pourquoi tu restes , sécurité / confort / fric ???

    • @steph, le 01.12.2021 17:27 Report dénoncer ce commentaire

      '' les violences qu’elle a subit on plusieurs années"...... Si ta mère vient te dire qu'elle a subi des violences physiques il y a 10 ans et qu'elle n'a jamais osé en parler, je suppose que tu vas l'envoyer balader... je plains les femmes dans ton entourage !