Bella Thorne

10 janvier 2018 10:49; Act: 10.01.2018 11:06 Print

«J'ai été abusée jusqu'à l'âge de 14 ans»

Encouragée par le mouvement «Time's Up» lancé aux Golden Globes, l'actrice américaine de 20 ans a révélé son traumatisme d'enfance sur Instagram.

storybild

Après sa révélation, la comédienne américaine a reçu le soutien de ses fans. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Bella Thorne a lâché une terrible confidence sur Instagram concernant son enfance, durant la cérémonie des Golden Globes, placée sous le signe de la lutte contre les violences sexuelles faites aux femmes, dimanche dernier.

«J'ai été abusée sexuellement et physiquement d'aussi loin que je me souvienne jusqu'à l'âge de 14 ans... Quand j'ai finalement eu le courage de fermer ma porte la nuit pour y réfléchir. Toute la nuit. Attendre que quelqu'un profite de moi de nouveau. Encore et encore, j'ai attendu que ça s'arrête et finalement ça s'est terminé. Mais certains d'entre nous n'ont pas la chance de s'en sortir vivants. S'il vous plaît, soyez solidaires pour chaque âme maltraitée aujourd'hui». L'actrice de 20 ans a conclu son message avec le slogan «Time's Up», mouvement lancé lors de la soirée, signifiant «Finissons-en».

La star américaine s'est également exprimée sur Twitter à propos de cette période traumatisante, en ajoutant d'autres infos. «Je n'ai jamais su ce qui était bien ou mal quand je grandissais... Je ne savais pas que la personne qui venait dans ma chambre le soir était une mauvaise personne. #timesup», a-t-elle écrit.

Bouleversés par cette révélation, ses fans ont été nombreux à lui apporter leur soutien. En réponse, Bella, émue jusqu'aux larmes, les a remerciés dans une courte vidéo sur Twitter, tout en encourageant les victimes d'abus à sortir du silence. «Restez forts! Je sais que vous en êtes capables, s'il vous plaît n'abandonnez pas. Ça finira pas s'arranger, ça s'arrêtera, je vous le promets», a-t-elle écrit en légende de son message filmé.

(L'essentiel/lja)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lulu le 10.01.2018 11:47 Report dénoncer ce commentaire

    Regardez autour de vous, et posez les bonnes questions dans les écoles, c'est pas mieux chez nous !

  • Yann L le 10.01.2018 11:58 Report dénoncer ce commentaire

    Poser à poil ne lui pose de problème et revanche. Pauvre victime!

  • @Tous le 10.01.2018 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait commencer à apprendre à dissocier la nudité du sexe. Si vous n'en êtes pas capable c'est que vous avez un problème.

Les derniers commentaires

  • @essentiel le 11.01.2018 10:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Concernant 'BONNE ANNÉE', vous croyez vraiment devoir publier des commentaires d'un mysogène dangereux, vu le nombre de commentaires pour dégrader des victimes et s'amuser de la situation. C'est un genre d'individu dont on continuera à entendre parler dans des dépositions à la police.

  • Bonne année le 10.01.2018 16:54 Report dénoncer ce commentaire

    Si elle se baladait comme sur la photo pas étonnant. Sincèrement toutes les actrices ont été violées par tous les acteurs, c'est pas possible cela...

    • Bonne année le 10.01.2018 21:23 Report dénoncer ce commentaire

      Je ne crois pas en la majorité des dénonciations de "viol"... C'est de la promotion canapé, cela existe aussi au Luxembourg...vous voulez des adresses?

    • @Bonne année le 11.01.2018 10:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Il semble que vous défendez une cause minable et illégale de tout votre coeur. C'est écoeurant. Se prénomer 'Bonne Année' en commentant des viols en dit long sur vous.

    • @Bonne année le 11.01.2018 10:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Vous avez des adresses?? Ça n'étonne pas. Vous sonnez comme une sorte de violeur.

  • @Tous le 10.01.2018 13:34 Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait commencer à apprendre à dissocier la nudité du sexe. Si vous n'en êtes pas capable c'est que vous avez un problème.

  • petitevoix le 10.01.2018 13:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C était quoi son ancien métier ?

    • Guillaume le 10.01.2018 15:51 Report dénoncer ce commentaire

      Elle est actrice depuis l'âge de 6 ans...

    • Bonne année le 10.01.2018 21:25 Report dénoncer ce commentaire

      @Guillaune: mentionnez quand même qu'elle n'a aps été violée à cet âge...

  • Jimmy le 10.01.2018 12:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et qu’est ce que le présent de cette adulte, consentante a poil a à voir avec son passé de victime d’abus dont elle ne l’est pas? Utilisez votre matière grise.