Festival de Cannes

23 mai 2019 18:08; Act: 24.05.2019 11:20 Print

«J'ai fait un bisou d'amour à Nisrin, un bisou naïf»

L'actrice belge avait embrassé sa consœur marocaine pendant un photocall à Cannes, choquant les Marocains. Elle a fait part de ses regrets dans une vidéo.

Sur ce sujet
Une faute?

«Je m'excuse auprès des fans de Nisrin Erradi, auprès du peuple marocain, auprès de tout le monde, toutes les personnes qui ont été blessées». Lubna Azabal était visiblement émue quand elle a enregistré une vidéo, pour expliquer le baiser qu'elle a donné à sa consœur à Cannes et qui a, semble-t-il, choqué les Marocains.

L'actrice belge, d'origine marocaine, et celle avec laquelle elle partage l'affiche du film «Adam», s'étaient embrassées sur la bouche durant un photocall à Cannes, lundi. «C'est de ma faute. J'ai fait un bisou d'amour à Nisrin, parce que je la considère comme ma sœur. C'est vraiment ma sœur de cœur et c'était un bisou naïf. C'est de ma faute, je n'ai pas réfléchi. Je ne voulais absolument pas blesser ou choquer qui que ce soit en cette période de ramadan», a dit Lubna Azabal, insistant ensuite sur le fait que Nisrin Erradi n'y était pour rien.

Lubna Azabal et Nisrin Erradi ne sont pas les seules actrices à s'être donné un baiser sur la bouche ce jour-là. Les Brésiliennes Julia Stockler et Carol Duarte avaient fait de même.

(L'essentiel/jfa)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Mimi le 23.05.2019 19:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle affaire pour un baiser ????

  • @Jean II le 24.05.2019 10:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Relisez donc l'article. Ce n'est pas Nisrin qui à râlé!

  • Henry le 24.05.2019 10:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un acte de 'gentillesse' entre deux personnes choque un peuple entier! Non pas une insulte ou autre, non, un acte de gentillesse. 'ÇA' c'est choquant!!

Les derniers commentaires

  • Mc Murphy le 24.05.2019 17:00 Report dénoncer ce commentaire

    Chacun devrait avoir le droit de faire ce qu'il veut. La religion,quelle qu'elle soit, a toujours empêchée les gens d'etre libres. Et pourtant les marocains sont un peuple tres ouverts

  • Michel le 24.05.2019 12:30 Report dénoncer ce commentaire

    Surtout ne jamais rien regreter!

  • Henry le 24.05.2019 10:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un acte de 'gentillesse' entre deux personnes choque un peuple entier! Non pas une insulte ou autre, non, un acte de gentillesse. 'ÇA' c'est choquant!!

  • Michèle le 24.05.2019 10:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @JeanII. Elles auraient dû demander la permission à tout le peuple marocain, pour un petit baiser? Il va où le monde?

  • @Jean II le 24.05.2019 10:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Relisez donc l'article. Ce n'est pas Nisrin qui à râlé!