Manon Marsault

08 avril 2020 08:43; Act: 08.04.2020 08:54 Print

«Je ne me supporte plus, c'est horrible»

Enceinte pour la deuxième fois, Manon Marsault se sent de plus en plus mal dans sa peau à cause de sa grossesse.

Sur ce sujet
Une faute?

Gros coup de blues pour la candidate des «Marseillais». Alors qu'elle s'apprête à agrandir sa famille, Manon Marsault a du mal à voir son corps se transformer à cause de sa deuxième grossesse. Vêtue d'un vêtement de sport, la Française de 31 ans s'est lamentée auprès de ses fans, sur Snapchat, lundi 6 avril. «Je m'habille toujours pareil, je n'ai plus de fringues, je n'ai plus rien. Avec ma sœur j'ai trié toutes les fringues que je ne pourrais pas mettre avant six mois au moins. Manquerait plus que je prenne des hanches et c'est foutu», a-t-elle déploré.

L'épouse de Julien Tanti a précisé qu'elle faisait une taille 34 avant d'avoir son petit garçon, Tiago, 1 an. Depuis son premier accouchement, la starlette de téléréalité met du 36. Elle espère donc ne pas passer à la taille 38 après la naissance de sa petite fille.«Je maigris vite quand j'accouche, mais je prends des hanches», a constaté la brune.

Avec son ventre qui s'arrondit, Manon n'aime plus se voir dans un miroir et n'arrive plus à prendre soin d'elle. «Je ne me supporte déjà plus, c'est horrible. Je n'ai même plus envie de me préparer, a-t-elle déploré. C'est peut-être l'effet du confinement. Une fois que ça sera fini, je n'aurai qu'une envie: je vais me faire un ravalement de façade, de tout. Je vais vraiment prendre soin de moi, parce que là je n'en peux plus! Confinement plus grossesse, c'est trop pour moi».

(L'essentiel/lja)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pedro Lamy le 08.04.2020 09:09 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi parler de ce genre de personne??? Une coquille vide de plus...

  • Gourde le 08.04.2020 09:28 Report dénoncer ce commentaire

    Oh mon dieu la pauvre chérie mais c'est absolument terrible ce qui lui arrive !!! Sérieusement, c'est qui celle-là?? Elle ose se plaindre malgré tout ce qui se passe autour d'elle... Oups.... elle n'est certainement pas au courant....

  • lea le 08.04.2020 09:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore une avec ses problèmes existentiels !

Les derniers commentaires

  • LusoLux le 08.04.2020 20:54 Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi écrivez vous à quoi sert cet article si en lisant le titre vous l'avez ouvert et même écrit un commentaire. Quand un article ne m'intéresse pas, je passe.

  • syl54 le 08.04.2020 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pauvre chou !!

  • Utile VS futile le 08.04.2020 15:00 Report dénoncer ce commentaire

    Navrant, je viens perdre 5min de ma vie à lire une connerie pareille! Franchement l’égocentrisme d'une paumée de télé-réalité, c'est le dernier de nos soucis en ce moment...

  • sarah le 08.04.2020 14:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle est pas au courant qu’il y a des moyens de contraception si elle veux pas voir son corps marquer par sa grossesse qu’elle arrête de se plaindre La pauvre choupinette alors que tant de femmes voudrai déjà avoir cette chance de pourvoir porter un bébé

  • mili le 08.04.2020 13:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Soit contente d’être en santé et surtout ton bébé. C’est le plus important en ces moments difficiles.