EnjoyPhoenix

21 octobre 2021 13:53; Act: 21.10.2021 14:10 Print

«Je suis en rechute depuis deux mois environ»

L’influenceuse n’en a toujours pas fini avec ses troubles du comportement alimentaire. Elle est néanmoins sûre de s’en sortir.

storybild

Depuis des années, EnjoyPhoenix souffre de troubles liés à sa façon de s’alimenter. (photo: Instagram)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis ses débuts sur les réseaux sociaux, EnjoyPhoenix se confie en toute sincérité sur ses problèmes personnels. Après avoir parlé de son acné persistante à ses abonnés, la youtubeuse leur avait aussi confié qu’elle souffrait de troubles du comportement alimentaire qui lui empoisonnent la vie depuis des années.

Lors d’une session questions-réponses sur Instagram, lundi, un fan de la youtubeuse lui a demandé où elle en était au niveau de ses TCA (NDLR: troubles du comportement alimentaire). «J’essaie d’éviter cette question depuis quelque temps parce que pour être honnête, je suis en rechute depuis deux mois environ…», a répondu la Lyonnaise de 26 ans.

N’ayant pas pu se débarrasser de ses vieux démons, Marie Lopez, de son vrai nom, n’a pas caché son désarroi. «Je pensais que c’était loin derrière moi, mais malheureusement beaucoup d’événements déclenchent chez moi des mécanismes de défense, dont font partie les TCA… Tout ça pour dire que cette merde n’a pas décidé de me lâcher et j’ai beau lutter, parfois ça revient en pleine gueule sans que je m’en aperçoive et c’est déjà trop tard», a-t-elle déploré. Malgré tout, la jeune femme ne veut pas baisser les bras. «Je fais tout ce que je peux pour m’en sortir une nouvelle fois et je sais que je vais y arriver», a-t-elle assuré.

En juillet 2021, EnjoyPhoenix avait dévoilé sur Instagram les vergetures et la cellulite sur ses fesses, afin de déculpabiliser les femmes qui en ont. «Je me suis dit que quitte à poster une photo de mon cul sur Insta, autant que ce soit pour la bonne cause», avait dit la copine du DJ belge, Henri PFR, avec lequel elle s’est installée à Bruxelles.

(L'essentiel/lja)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Thom le 21.10.2021 14:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelq'un en a réellement quelque chose à faire des soucis de boulimie de cette gonz lambda ?

  • NoComent le 21.10.2021 17:49 Report dénoncer ce commentaire

    Quand je vois que ces "youtubeuses" sont suivies par des milliers, voire des millions, de personnes et gagnent des fortunes grâce à leurs publications je me dis qu'on vit décidément une triste époque

  • elle le 22.10.2021 07:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et moi j’ai de l’arthrose, des tendinites partout et j’en passe et je me lève à 6h tous les matins et me couche vers 1h et je vais bosser. On en parle ?

Les derniers commentaires

  • elle le 22.10.2021 07:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et moi j’ai de l’arthrose, des tendinites partout et j’en passe et je me lève à 6h tous les matins et me couche vers 1h et je vais bosser. On en parle ?

    • sandy le 22.10.2021 14:18 Report dénoncer ce commentaire

      bravo à vous elle

  • bonsens le 22.10.2021 04:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est juste un boudin quoi!

  • star le 21.10.2021 18:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    magnifique article...très intéressant

  • NoComent le 21.10.2021 17:49 Report dénoncer ce commentaire

    Quand je vois que ces "youtubeuses" sont suivies par des milliers, voire des millions, de personnes et gagnent des fortunes grâce à leurs publications je me dis qu'on vit décidément une triste époque

  • Don Saluste le 21.10.2021 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pfffffff