Achat en vue

31 mai 2020 14:37; Act: 31.05.2020 14:41 Print

Jennifer Lopez veut sa franchise de base-​​ball

Après un premier échec, J.Lo et son compagnon Alex Rodriguez prépareraient une nouvelle offre pour acquérir les New York Mets.

storybild

Jennifer Lopez, au côté d’Alex Rodriguez durant un match de NBA entre le Miami Heat et les Los Angeles Lakers, en décembre dernier. (photo: KEYSTONE)

Sur ce sujet
Une faute?

Il y a un mois, on apprenait que Jennifer Lopez et son conjoint Alex Rodriguez, ancienne star du baseball, cherchaient à devenir propriétaires des New York Mets. Mais, incapables de trouver un associé aux reins suffisamment solides pour financer l’opération, le couple semblait contraint d’abandonner les démarches. Or, le New York Post indique que J.Lo et A-Rod s’apprêtent à retenter leur chance. Selon le journal américain, ils travaillent en étroite collaboration avec les banquiers de JPMorgan Chase, afin de trouver un partenaire et élaborer une deuxième offre. Les deux stars sont prêtes à investir plusieurs centaines de millions de leurs propres poches, rapportent plusieurs sources.

À l’heure actuelle, rapporte le New York Post, Jennifer Lopez et Alex Rodriguez seraient en discussion avec Robert Kraft, propriétaire du club de football américain des New England Patriots. L’homme d’affaires ne serait pas particulièrement intéressé par le rachat d’une franchise de baseball, mais se montrerait curieux devant le projet de ses interlocuteurs. Qui prévoit, notamment, de moderniser l’enceinte des Mets, Citi Field, pour en faire un lieu de divertissement.

Propriétaire actuel de la franchise new-yorkaise, la famille Wilpon serait de plus en plus désireuse de s’en délester, suite à l’impact du Covid-19. Il y a un mois, le magazine Forbes valorisait les Mets à 2,4 milliards de dollars, ce qui en faisait le sixième plus gros total de la Major League Baseball. Toutefois, le profil d’Alex Rodriguez et Jennifer Lopez en tant que possibles propriétaires a de quoi surprendre: le premier a disputé la majeure partie de sa carrière aux Yankees, le prestigieux rival des Mets, tandis que la deuxième est originaire du Bronx, le quartier historique des… Yankees.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.