Espagne

23 septembre 2021 17:09; Act: 23.09.2021 17:29 Print

Johnny Depp a l’impression d’avoir été effacé

L’acteur américain dit avoir été victime de jugements trop hâtifs. Selon lui, des mouvements tels que #Metoo sont devenus hors de contrôle.

storybild

L’acteur de 58 ans a reçu un prix au Festival de film de San Sebastian mercredi 22 septembre 2021, récompensant l’ensemble de sa carrière. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Personne n’est à l’abri d’un jugement hâtif», a déploré Johnny Depp. Mercredi 22 septembre 2021, il répondait à des questions des journalistes dans le cadre du festival de cinéma de Saint-Sebastian (Espagne). Accusé de violences conjugales, le comédien américain y recevait le prix Donostia, pour l’ensemble de sa carrière. Un choix largement critiqué par les milieux féministes.

Faisant allusion au mouvement #Metoo, qui dénonce le harcèlement sexuel et les viols commis à l’encontre des femmes par des hommes influents à Hollywood, l’interprète de Jack Sparrow a estimé que de telles campagnes étaient devenues «hors contrôle»: «Les différents mouvements qui ont émergé, j’en suis persuadé avec les meilleures intentions, sont cependant à présent tellement hors contrôle que je peux vous dire que personne n’est à l’abri», a-t-il clamé.

L’acteur de 58 ans a dénoncé la «cancel culture», ou «culture de l’effacement», qui consiste à dénoncer publiquement des individus responsables de propos ou d’actes perçus comme problématiques, afin qu’ils soient boycottés.

En novembre 2020, Johnny Depp avait perdu son procès en diffamation contre le tabloïd britannique The Sun, qui l’avait décrit en mari violent envers Amber Heard. À la suite de ce jugement, l’acteur avait dû renoncer à son rôle dans «Les Animaux Fantastiques», film qu’il avait déjà commencé à tourner. Depuis lors, sa carrière est quasi au point mort.

(L'essentiel/MaG)