Étrange contrat

08 septembre 2016 11:06; Act: 08.09.2016 12:42 Print

Katie Holmes obligée de rester célibataire

Lors de leur divorce, l'actrice aurait signé un contrat avec Tom Cruise lui interdisant de s'afficher avec un nouveau compagnon jusqu'en 2017.

storybild

Les deux acteurs américains ont été mariés de 2006 à 2012. (photo: Adrian Sanchez-gonzalez)

Sur ce sujet

Célibataire depuis la fin de son mariage avec Tom Cruise, en 2012, Katie Holmes ne serait pas près de se retrouver un homme tout de suite. À moins qu'elle ne soit très discrète. En effet, selon le site radaronline, l'actrice américaine n'aurait pas le droit de s'afficher avec un nouveau prétendant avant 2017. «Katie a signé une clause dans sa convention de divorce qui l'interdit de mettre Tom Cruise dans l'embarras de différentes manières, comme parler de lui ou de la Scientologie, ou encore de fréquenter publiquement un autre homme pendant les cinq années qui succèdent leur divorce», révèle une source.

La comédienne de 37 ans aurait cependant le droit de flirter avec des hommes, mais elle a l'interdiction de le faire publiquement. De plus, aucun de ses potentiels compagnons n'aurait le droit d'approcher sa fille, Suri, 10 ans, née de son union avec Tom. Depuis plusieurs mois, la rumeur la dit en couple avec Jamie Foxx. Jusqu'à présent, aucune officialisation de leur supposée relation n'a été faite.

Mais pourquoi donc Katie aurait-elle accepté ces conditions si contraignantes? Pour des raisons financières. Selon le site américain, la comédienne, dont la carrière est en perte de vitesse, aurait empoché une pension alimentaire de 4,8 millions de dollars pour sa fillette, ainsi que cinq millions de dollars pour elle. De plus, grâce à cet arrangement, la procédure de divorce aurait été accélérée et Katie aurait pu s'en aller en ayant la garde exclusive de Suri. Cependant, si la star viole ces règles fixées par la Scientologie, elle devrait restituer tout cet argent. Reste à savoir maintenant si Katie ou Tom vont réagir à ces révélations étonnantes...

(L'essentiel/lja)