Psycho

17 mai 2021 17:13; Act: 17.05.2021 17:24 Print

Kendall Jenner souffre d'anxiété généralisée

Le mannequin participe à une minisérie consacrée aux troubles anxieux. L’objectif: se défaire des tabous relatifs à la santé mentale.

storybild

(photo: Instagram kendalljenner)

Sur ce sujet
Une faute?

«Il y a eu des moments où mon anxiété était hors de contrôle», confie Kendall Jenner, dans le premier épisode d’«Open minded», une minisérie de quatre épisodes consacrés aux troubles de l’anxiété, et produite par le magazine Vogue, dans lequel la sœur de Kim Kardashian reçoit différents spécialistes. «C’est comme si le surmenage et la situation actuelle avaient empiré les choses. Il m’est souvent arrivé d’avoir la sensation que mon cœur allait lâcher et qu’il fallait que je sois emmenée d’urgence à l’hôpital. Dans ces moments-là, j’ai de la peine à respirer et j’ai l’impression que je peux mourir. C’est très effrayant», explique le mannequin, âgé de 25 ans, qui souffre d’anxiété depuis l’enfance.

Sorti le 6 mai, le premier épisode est consacré à l’anxiété sociale. Dans cette pastille de onze minutes, Kendall Jenner s’entretient avec la Dr Ramani Durvasula, professeure de psychologie à l’Université d'État de Californie et auteure de plusieurs ouvrages sur le développement personnel. «L’une des choses les plus importantes est de déstigmatiser tous les problèmes de santé mentale, en particulier l’anxiété, car beaucoup de gens pensent qu’ils sont seuls à en souffrir», affirme la psychologue.

Le deuxième épisode, sorti le 13 mai, est quant à lui consacré à l’influence des réseaux sociaux sur l’anxiété. Le Dr Jorge Partida, chef du service psychologie du département de la santé mentale du comté de Los Angeles, y donne quelques conseils, afin d’éviter de se sentir submergé par les stimuli constants. Il recommande, par exemple, de faire le point sur ses motivations à se connecter et de garder en tête que les réseaux sociaux sont conçus pour créer une dépendance chez l’utilisateur et que, sachant cela, la délimitation d’un cadre est importante.

La mini-série compte encore deux épisodes sont la date de sortie et les intervenants ne sont pas encore connus.

Symptômes variés

Quelque 275 millions de personnes souffrent de troubles anxieux , selon le World Economic Forum qui a publié ce chiffre en 2019. Depuis, la pandémie de Covid-19 est passée par là et, avec elle, une augmentation des états anxieux de longue durée et dépressifs. L'anxiété généralisée et sociale, trouble panique, trouble obsessionnel et compulsif (TOC), agoraphobie: l’anxiété peut se manifester de différentes manières.

Les symptômes varient d’un individu à l’autre et sont nombreux. Parmi eux: irritabilité, difficultés de concentration, troubles du sommeil et douleurs. Si ressentir l’anxiété de façon ponctuelle est tout à fait naturel, la durée et l’intensité des symptômes, notamment, doivent alerter. Dans ce cas-là, une psychothérapie, parfois accompagnée d’un traitement médicamenteux, est généralement recommandée.

(L'essentiel/Nina Seddik)