France/États-Unis

04 octobre 2016 07:53; Act: 04.10.2016 13:54 Print

Kim Kardashian a cru qu'elle allait être violée

La star aurait dit aux enquêteurs français qu'elle avait craint pour son intégrité physique, lors de l'agression qu'elle a subie.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet

Une douzaine de Cadillac et Mercedes, des paparazzi tenus à bonne distance devant son domicile: la star de téléréalité Kim Kardashian a été accueillie comme un chef d’État, lundi, à New York, après avoir été victime d'une agression à Paris. Elle s'est fait voler une bague valant environ 4 millions d'euros et un coffret de bijoux pour un montant de 5 millions, selon une source judiciaire. Cela en fait le plus important vol de bijoux commis sur un particulier en France depuis plus de vingt ans.

«Choquée», la vedette américaine ultramédiatisée, 35 ans, venue à Paris pour la Semaine de la mode, a été entendue par la police française avant de s'envoler pour New York. Elle est arrivée dans un petit aéroport du New Jersey vers 10h30, heure locale, avant de rejoindre son domicile dans le quartier huppé de TriBeCa, a constaté l'AFP.

Important dispositif de sécurité

Plus de dix hommes visiblement affectés à la sécurité étaient postés devant l'immeuble lorsque se sont présentés Kim Kardashian et son mari Kanye West, eux-mêmes accompagnés de plusieurs gardes du corps, selon des images diffusées sur le site TMZ. La star, marchant tête baissée, n'a fait aucune déclaration et n'avait rien posté sur les réseaux sociaux lundi soir. Kanye West a reporté à décembre deux concerts qu'il devait donner cette semaine à Philadelphie et près de Detroit, selon l'organisateur de concerts Live Nation. Des «hommes armés et masqués, habillés comme des agents de police», ont fait irruption dans la nuit de dimanche à lundi, dans la chambre de Kim Kardashian, dans un hôtel de luxe du quartier de la Madeleine, a raconté une porte-parole de la star, «très sonnée» mais physiquement «indemne».

Les cinq braqueurs portaient des blousons de police. Ils ont entravé le veilleur de nuit. Deux d'entre eux sont montés dans les appartements de la star, tandis que les autres faisaient le guet.«Ils ont braqué une arme sur sa tempe. Puis ils l'ont enfermée dans la salle de bains après lui avoir ligoté les mains et les pieds avec du scotch», selon une source proche de l'enquête. Kim Kardashian a cru qu'elle allait être violée, aurait-elle indiqué aux policiers français, selon le site américain à sensation TMZ. «Une styliste qui s'était cachée dans l'appartement au moment du braquage a donné l'alerte», a ajouté la source proche de l'enquête. Le garde du corps de la star était absent lors de l'agression car il accompagnait l'une des sœurs de Kim en boîte de nuit, a-t-elle précisé.

Internautes peu bienveillants

Une partie des réseaux sociaux, qui l'ont fait reine, se déchaînaient contre elle. «Personne n'aime les vols à main armée. Mais pourquoi faudrait-il se sentir désolé pour quelqu'un qui possède des millions de dollars rien qu'en joaillerie?», a notamment tweeté Steven J Maguire (@Uncle_Spooky). Mais plusieurs stars du petit écran ont apporté leur soutien à la Californienne et dénoncé ces quolibets.

«Les gens qui font des plaisanteries sur @KimKardashian ce soir feraient bien de se souvenir qu'elle est une mère, une fille, une épouse et une amie. Soyez gentils ou taisez-vous», a tweeté l'animateur de la chaîne CBS, James Corden. Sur son compte Instagram aux 84 millions d'abonnés, Kim Kardashian a posté ces derniers jours depuis Paris plusieurs photos d'elle lors des défilés, dans des tenues sexy et excentriques. Sur l'une de ces photos, également postée sur Twitter, elle montre une bague ornée d'un énorme diamant.

Mariage à Versailles

Kim Kardashian et Kanye West avaient fêté leur mariage sous les ors du château de Versailles en mai 2014. Le rappeur-producteur et la pulpeuse beauté américaine, personnage central de l'émission «L'Incroyable Famille Kardashian», avaient été cités en 2015 parmi les 100 personnalités les plus influentes au monde par le magazine Time. Kim Kardashian a gagné, ces trois dernières années, 131 millions de dollars au total, selon le site du magazine Forbes.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Franchement... le 04.10.2016 09:14 Report dénoncer ce commentaire

    Mais qui voudrait la violer????

  • Basta Ya le 04.10.2016 09:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La France va mal, maintenant on s'attaque aux sans-culottes !

  • cékissa le 04.10.2016 12:26 Report dénoncer ce commentaire

    ils sont pas si bêtes: meme si les fesses sont fausses, les bijoux sont vrais

Les derniers commentaires

  • b1b2 le 17.10.2016 01:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    star ou non on finiras tous dans la meme boite

  • tata le 06.10.2016 20:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle n'est pas si mal comme même !!

  • Lad..... le 04.10.2016 18:21 Report dénoncer ce commentaire

    totalement d'accord avec lololol. !!!!!!

  • merci le 04.10.2016 15:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    il faut sacrément être en manque pour vouloir toucher ce genre de femme....

  • Fidel Opost le 04.10.2016 15:12 Report dénoncer ce commentaire

    Deux personnages des Usa font le buzz tous les jours grace au "like" du peuple. Kardashian et Trump. Il y a bien un problème chez le peuple.