Aux États-Unis

10 juillet 2018 21:52; Act: 11.07.2018 12:43 Print

Kim Kardashian lutte pour les prisonnières

Après s'être rendue dans un centre carcéral en Californie, la starlette a contacté le gouverneur pour que les gardiens aient moins de contacts avec les détenues.

storybild

Kim Kardashian poursuit son action auprès des prisonnières américaines. (photo: Keystone/Lionel Cironneau)

Sur ce sujet
Une faute?

Après avoir contribué à la libération d'Alice Marie Johnson à la suite de sa rencontre avec Donald Trump dans le bureau ovale, Kim Kardashian poursuit son action auprès des prisonnières américaines. La star américaine de 37 ans s'est rendue dans un centre carcéral californien dimanche dernier, un moment qu'elle a qualifié de «difficile».

Elle a été si choquée par les conditions de vie des détenues qu'elle a contacté via Twitter le gouverneur de l’État, Jerry Brown, pour qu'il signe un projet de loi visant à limiter les interactions des gardiens de sexe masculin avec les prisonnières. Ils ne pourraient les fouiller qu'en cas d'urgence et auraient l'interdiction de rester dans les zones où les femmes se déshabillent, sauf s'ils annoncent leur présence à l'avance. «Ces femmes resteront pour toujours dans ma tête et dans mon cœur», a-t-elle déclaré sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, Kim a rencontré quinze détenues pour discuter des conditions de l'établissement et de leurs plans après leur libération. Selon TMZ, cette visite avait aussi un but bien précis. La maman de North, Saint et Chicago souhaiterait créer un programme pour aider les femmes à se réinsérer une fois libres.

(L'essentiel/fda)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lea le 11.07.2018 02:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle remonte dans mon estime ! Profiter de sa notoriété pour aider c’est une bonne chose ! Bravo kim !

  • kniptchen le 11.07.2018 16:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mieux vaudrait lutter contre l’addiction aux réseaux sociaux.

  • lisa le 10.07.2018 22:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle est trop belle????

Les derniers commentaires

  • kniptchen le 11.07.2018 16:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mieux vaudrait lutter contre l’addiction aux réseaux sociaux.

  • zorro le 11.07.2018 15:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je pense plutôt qu'elle trouve de nouvelles solutions pour ce faire de la pub qui lui rapporte gros

  • lea le 11.07.2018 02:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle remonte dans mon estime ! Profiter de sa notoriété pour aider c’est une bonne chose ! Bravo kim !

  • lisa le 10.07.2018 22:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle est trop belle????