États-Unis

17 octobre 2020 15:14; Act: 17.10.2020 15:19 Print

Kodak Black change encore une fois de prison

Moins d’un mois après avoir porté plainte contre le Bureau fédéral des prisons américain, le rappeur a été transféré dans un autre établissement.

storybild

Kodak Black a été condamné à 4 ans de prison. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Incarcéré depuis le mois de novembre 2019 pour fausse déclaration relative à l’acquisition d’une arme à feu, Kodak Black n’a eu de cesse de se plaindre de ses conditions de détention. En décembre 2019, il avait assuré vivre un enfer dans la prison de Miami dans laquelle il était enfermé. Cinq mois plus tard, il avait déclaré avoir été violemment battu par des gardiens dans le pénitencier du Kentucky dans lequel il avait été transféré.

En septembre 2020, il avait fini par porter plainte contre le Bureau fédéral des prisons américain, son directeur ainsi que le directeur de la prison, affirmant que ses droits avaient été violés et qu’il avait été torturé. Son action en justice a été suivie d’effets, a appris TMZ. Le rappeur de 23 ans a été transféré dans un établissement pénitentiaire de l’Illinois, après un passage par une prison située dans l’Oklahoma, a fait savoir son avocat au site américain.

L’homme de loi a pu parler au téléphone avec son client, qui lui a confié que les gardiens étaient nettement plus professionnels que dans le Kentucky. Cependant, la situation n’est encore idéale pour l’artiste, dont la famille vit en Floride, à près de 2 000 kilomètres. Les visites, si elles venaient à être autorisées, seraient donc difficiles à organiser pour les proches de Kodak.

(L'essentiel/jfa)