Fin d'une idylle

24 juillet 2019 14:41; Act: 24.07.2019 15:01 Print

L'ancien roi de Malaisie divorce d'une ex-​​Miss

L'ancien roi de Malaisie, le sultan Muhammad V, a divorcé de son épouse russe, une ancienne Miss Moscou, quelques mois après son abdication, liée selon les médias, à son mariage.

storybild

Le sultan Muhammad V a divorcé de son épouse russe.

Sur ce sujet
Une faute?

L'ancienne reine de beauté russe Rihana Oxana Gorbatenko a de son côté affirmé qu'elle était toujours l'épouse du sultan et posté des photos du couple sur les réseaux sociaux.

Le sultan avait abdiqué début janvier, après seulement deux ans sur le trône, une première dans l'histoire de ce pays depuis son accession à l'indépendance. Les rumeurs concernant son mariage avaient émergé en 2018 au moment où il était en congé officiellement pour un traitement médical.

Le sultan a «divorcé irrévocablement de Rihana Oxana Gorbatenko le 22 juin 2019 par trois talaqs en accord avec la loi islamique», a indiqué son avocat Koh Tien Hua basé à Singapour.

«Le triple talaq» est une pratique qui permet à un musulman de rompre son mariage en répétant trois fois "talaq" (tu es divorcée).

Un tribunal islamique de l’État de Kelantan (nord-est) dont Muhammad est toujours le sultan, a émis le certificat de divorce, avait auparavant indiqué l'avocat.

«Je n'ai jamais entendu parler de déclarations de divorce qui m'auraient été faites directement»

L'ancienne reine de beauté a affirmé n'être pas au courant de ce divorce: «Je n'ai jamais entendu parler de déclarations de divorce qui m'auraient été faites directement», a-t-elle dit au site d'informations Malaysiakini.

Elle a continué à poster sur Instagram des photos avec le sultan et un fils auquel elle a donné naissance en mai.

Me Koh a déclaré au journal de Singapour Straits Times qu'il n'y avait pas "de preuve objective jusqu'à présent concernant le père biologique de l'enfant".

Après l'abdication de Muhammad, les autres sultans héréditaires de la Fédération de Malaisie ont au cours d'une réunion spéciale choisi le sultan Abdullah Sultan Ahmad Shah, un athlète passionné de sport, pour lui succéder.

(L'essentiel/afp)