Daniel Radcliffe

04 août 2021 08:39; Act: 04.08.2021 11:31 Print

«La célébrité ne m’a pas fait péter les plombs»

L’acteur britannique constate que son entourage est surpris qu’il n’ait pas mal tourné avec les années. Et ce, malgré quelques passages à vide.

storybild

Le comédien britannique de 32 ans étonne par sa vie stable et bien rangée. (photo: Getty Images via AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Daniel Radcliffe, 32 ans, qui a donné une récente interview au journal The Mirror, dit avoir su garder la tête froide: «Les gens sont étonnés que la célébrité ne m’ait pas fait péter les plombs». Devenu enfant star à l’âge de 11 ans, il avait été projeté dans la lumière en incarnant le personnage de Harry Potter pendant plus de dix ans.

Rien ne laissait présager au départ le succès planétaire de ses épopées fantastiques au cinéma. Mais dès le début de sa carrière, le célèbre Britannique explique avoir été conscient des «très faibles attentes» des gens sur ce qu’il deviendrait par la suite. «Ce qui est génial, parce que heureusement, je les surprends toujours en bien».

Sobre depuis 2010

Honnête, Daniel avait pourtant admis en 2019 avoir vécu un passage à vide avec une forte addiction à l’alcool. Sobre depuis 2010, il avait réussi à éviter les scandales dans la presse, contrairement à d’autres enfants stars tels que Macaulay Culkin, Lindsay Lohan ou Justin Bieber. Aujourd’hui stable et en bonne santé, à qui doit-il cette bonne conduite, si ce n’est à lui-même? «C’est une question qui revient souvent et je n’ai pas de réponse satisfaisante à donner».

Le comédien a également depuis 2012 la chance d’être en couple avec l’actrice américaine Erin Darke, 36 ans. Il remercie aussi son père, Alan, agent littéraire, et sa mère, Marcia, directrice de casting, qui ont toujours été à son écoute: «À chaque film, ils me demandaient si je m’amusais et si je voulais continuer».

(L'essentiel/ACY)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.