Sur «NRJ12»

07 mai 2018 18:43; Act: 08.05.2018 12:34 Print

La dernière saison des «Anges»?

L'émission de téléréalité est en pleine renégociation de contrat. Elle pourrait toutefois continuer sur une autre chaîne.

storybild

Intitulée Lets Celebrate, la saison 10 se déroule à Los Angeles. (photo: Philippe Le Roux)

Sur ce sujet
Une faute?

«Les Anges», dont la saison 10 est en cours sur NRJ12, pourrait bien ne plus être diffusée, selon son producteur, Jérémy Michalak. Du moins sur cette chaîne, a-t-il expliqué au journal Le Monde.

Celui qui a repéré Nabilla et bien d'autres vedettes du petit écran est sûr que l'émission sera reprise ailleurs. «Vous savez, ce programme fait partie de ces rares marques comme «Touche pas à mon poste!», «Quotidien» ou «Burger Quiz» qui pourrait tout aussi bien marcher sur une autre chaîne», argumente-t-il.

Au minimum 250 euros par jour

Dans la même interview, Jérémy Michalak parle de la professionnalisation des candidats de la téléréalité qui a bien changé en dix saisons: «L'époque où les producteurs pensaient pouvoir «manipuler» les participants façon marionnettistes est révolue depuis longtemps. Les participants sont devenus des comédiens qui écrivent leurs propres histoires et scénarios. Ils savent très bien comment produire une séquence et exister dans ces émissions. Pour cela, la recette est toujours la même, il faut qu'ils proposent à l'image ce que nous allons retenir au montage : des relations amoureuses, de l'amitié, des règlements de compte…».

Enfin, le producteur révèle le salaire des candidats des «Anges». «Au minimum 250 euros par jour de tournage, dit-il. Les plus connus peuvent toucher beaucoup plus. Ils travaillent cent jours dans l'année pour être au bord de la piscine. Ils gagnent bien leur vie».

(L'essentiel/lf)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • torolkozo le 07.05.2018 20:49 Report dénoncer ce commentaire

    Au minimum 250 euros par jour de tournage? Là encore c'est difficile d'accepter ou simplement de comprendre ça alors que cette émission est d'un intérêt contestable et que le tiers monde meurt de faim sans parler des pauvres chez nous qui sont de plus en plus nombreux d'ailleurs!!!

  • igo le 07.05.2018 20:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais que tout s’arrête svp !!!

  • has6 le 08.05.2018 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @torolkozo: 250/jour VS la faim dans le monde??? Aucun rapport! Toujours le même amalgame

Les derniers commentaires

  • has6 le 08.05.2018 11:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @torolkozo: 250/jour VS la faim dans le monde??? Aucun rapport! Toujours le même amalgame

  • Bob le marrant le 08.05.2018 09:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ooo mince le fleuron de la culture en passe d’être supprimé ? Mais que fait la police ?!

  • torolkozo le 07.05.2018 20:49 Report dénoncer ce commentaire

    Au minimum 250 euros par jour de tournage? Là encore c'est difficile d'accepter ou simplement de comprendre ça alors que cette émission est d'un intérêt contestable et que le tiers monde meurt de faim sans parler des pauvres chez nous qui sont de plus en plus nombreux d'ailleurs!!!

  • igo le 07.05.2018 20:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais que tout s’arrête svp !!!

  • rickey le 07.05.2018 19:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mon dieu ! Que vas-t’on faire !!!! Qui s’occupera de diffuser la culture française .... c’est une catastrophe !