Accident mortel

29 septembre 2015 09:18; Act: 29.09.2015 15:41 Print

La fille de Paul Walker poursuit Porsche

Meadow Walker est persuadée que son père serait encore en vie si la marque allemande avait installé un système de stabilisation dans ses Carrera GT.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

La fille adolescente de l'acteur américain Paul Walker, vedette notamment de la série des films «Fast and Furious», a déposé une plainte contre Porsche, après l'accident de la route qui a coûté la vie à son père fin 2013. Meadow Walker, 16 ans, estime que des manquements dans la sécurité de la Porsche dans laquelle se trouvait l'acteur ont conduit à sa mort.

Le comédien était dans le siège passager d'une Porsche Carrera GT, modèle 2005, quand Roger Rodas, un de ses amis qui était aussi son conseiller financier, en a perdu le contrôle. La voiture a percuté un arbre et a pris feu, tuant ses deux occupants le 30 novembre 2013. Les enquêteurs ont estimé que M. Rodas conduisait trop vite, à environ 160 km/h, et qu'il a perdu le contrôle de sa puissante voiture de sport.

«Le torse de Walker s'est retrouvé compressé avec la ceinture»

Un porte-parole de Porsche USA, Calvin Kim, a indiqué à CNN que l'entreprise était convaincue que «les rapports officiels ont établi clairement dans ce cas que cet accident tragique était dû à une conduite dangereuse et une vitesse excessive». Il a précisé que l'entreprise n'avait pas encore vu la plainte. Dans celle-ci, déposée lundi, Meadow Walker avance que le constructeur de Stuttgart savait que la Carrera GT était une voiture instable, mais qu'il n'a rien fait pour corriger ce problème, selon le Los Angeles Times.

La plainte affirme aussi que le système de ceinture de sécurité était mal conçu: lors du choc contre l'arbre le haut de la ceinture s'est ainsi retrouvé coincé derrière Paul Walker dans le compartiment moteur et le comédien s'est retrouvé prisonnier de la voiture, ce qui l'a empêché de sortir pour échapper aux flammes. «Le torse de Walker s'est retrouvé compressé avec la ceinture exerçant des centaines de kilos de pression, ce qui lui a causé des fractures des côtes et du bassin. Son siège s'est écrasé et il s'est retrouvé prisonnier dans cette position couchée, vivant, jusqu'à ce que la voiture s'enflamme une minute et vingt secondes plus tard», indique la plainte.

«La conclusion c'est que la Porsche Carrera GT est une voiture dangereuse qui ne devrait pas être autorisée sur la route», a dit l'avocat de Meadow Walker, Jeff Millam. Kristin Rodas, la veuve de Roger Rodas, avait déjà déposé une plainte contre Porsche en mai 2014, arguant que la voiture n'avait pas de protection anti-collision efficace ni de dispositif de sécurité du réservoir.

(L'essentiel/AFP)