Royaume-Uni

25 novembre 2019 07:22; Act: 25.11.2019 11:39 Print

La reine prive Andrew de grande fête d'anniversaire

Le prince Andrew aura 60 ans l'année prochaine. Après le scandale lié à l'affaire Epstein, la reine aurait décidé qu'il n'y aurait pas de cérémonie publique pour son fils cadet.

Sur ce sujet
Une faute?

Des nouveaux détails ont été divulgués dimanche, dans la presse britannique, au sujet de l'une des pires crises qui secouent la famille royale depuis des décennies.

Selon le Sunday Times, après avoir dû renoncer à son bureau privé au palais de Buckingham, vendredi, le prince Andrew fait face à une nouvelle humiliation. La cérémonie publique prévue en février prochain pour son 60e anniversaire aurait été annulée, la reine Elizabeth préférant que la fête en l'honneur de son fils cadet se déroule dans un cadre familial restreint.

L'influence du prince William

Après une interview télévisée controversée, il y a une semaine, sur son implication dans le scandale de pédophilie lié au financier américain Jeffrey Epstein, le prince Andrew a annoncé, mercredi, qu'il mettait fin à ses engagements publics. La reine n'aurait pas approuvé l'entrevue accordée par son fils à la BBC, avance le journal dominical.

Et il semble que le prince William, neveu d'Andrew, ait également joué un rôle prépondérant dans cette démission. Le duc de Cambridge n'était «pas un fan» de son oncle et aurait suggéré à la reine et à son père de le pousser vers la sortie, toujours selon le Sunday Times.

(L'essentiel)