Meghan et Harry

27 avril 2019 11:06; Act: 27.04.2019 11:24 Print

Le «bébé royal» sera-​​t-​​il une petite Diana rousse?

De nombreux paris ont cours au Royaume-Uni sur l'enfant de Harry et Meghan, qui devrait naître dans les prochaines semaines ou les prochains jours.

storybild

Le bébé à venir dans la famille royale fait l'objet de spéculations et de paris. (photo: AFP/Daniel Leal-Olivas)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Royaume-Uni attend avec impatience la venue du bébé du prince Harry et son épouse Meghan, dont le sexe, le prénom et même la couleur de cheveux font grimper les paris. La question du sexe ne semble même plus en être une pour les joueurs. Les personnes ayant parié sur une fille sont si nombreuses que le bookmaker William Hill a abaissé sa cote à 2/5, ce qui revient à gagner seulement 2 livres pour une mise de 5.

Mais malgré cette chute, les joueurs ont continué à miser sur l'option d'une petite fille. Pour de nombreux parieurs, l'enfant, qui prendra la septième place dans l'ordre de succession au trône britannique, aura les cheveux roux, avec une cote de 3/1. Côté prénom, celui de la mère du prince Harry, Diana, «est le grand favori» avec 60% des paris, indique Rupert Adams. Chez le bookmaker Paddy Power, le prénom Diana arrive aussi en tête avec une cote de 3/1, puis Grace avec 7/1, Alice (10/1), Isabella (12/1), Alexandrina et Victoria (14/1), ou encore Elizabeth (20/1). La cote du prénom Theresa, portée par l'actuelle Première ministre, est de 250/1.

Qui sera parrain?

Si c'est un garçon, Arthur, Charles, James et Edward figurent en tête, alors que Buddha, Jesus ou Donald sont jugés plus qu'improbables. Quelle crédibilité apporter à ces paris? Pour chaque naissance des enfants du prince William et de sa femme Kate, «le prénom favori au moment de la clôture de nos paris a été le bon», affirme Rupert Adams. Concernant le lieu et la date de la naissance, les parieurs semblent persuadés que l'enfant naîtra au début du mois de mai, à domicile, dans le nid douillet du Frogmore Cottage, dans l'enceinte du château de Windsor.

Des paris portent aussi sur les futurs parrains de ce bébé royal né d'une mère américaine: les Clooney? les Beckham? Serena Williams? Elton John? Oprah Winfrey? Les joueurs ont, en général, misé quatre livres (4,65 euros). Selon Rupert Adams, cela revient à un montant de près de 5 millions de livres (5,8 millions d'euros) pour le marché britannique des paris dans son ensemble.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jacasse le 29.04.2019 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela intéresse qui ?

Les derniers commentaires

  • jacasse le 29.04.2019 13:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cela intéresse qui ?