En Floride

07 août 2020 18:27; Act: 07.08.2020 18:30 Print

Le DJ Erick Morillo arrêté pour agression sexuelle

L’Américain, star mondiale de la house, a été interpellé par la police à la suite d’une plainte d’une femme l’accusant d’agression sexuelle.

Sur ce sujet
Une faute?

L’affaire secoue la planète clubbing. Jeudi 6 août 2020, le média Local10.com, basé en Floride, a annoncé qu’Erick Morillo avait été arrêté chez lui dans sa maison de Miami. Il est accusé par une femme d’agression sexuelle. Les faits remontent à décembre 2019.

Selon les policiers, Morillo, 49 ans, et son accusatrice mixaient tout les deux lors d’une soirée privée à Miami. Le DJ, auteur du tube «I Like To Move It» sorti en 1993 sous le pseudo de Reel 2 Real, a ensuite invité la plaignante à venir chez lui boire un verre. D’après le rapport de police, le DJ américain a fait des «avances sexuelles répétées» à son accusatrice qui les a toutes refusées. Selon les dires de la femme, elle a ensuite été droguée et s’est réveillée le lendemain, nue, dans le lit d’Erick Morillo qui était nu également.

Si le DJ star, qui s’était produit au MAD de Lausanne en février 2020, n’a été arrêté que maintenant, c’est parce que la police a reçu mercredi 5 août 2020 les résultats d’un examen médical post-viol réalisé sur la plaignante montrant la présence de l’ADN de Morillo . Le DJ a démenti toutes ces accusations par la voix de son avocat.

(L'essentiel/fec)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • cocou le 08.08.2020 11:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfoiré qui part sa pseudo notoriété se croit tout permis. a castré et vite

  • antimacro le 08.08.2020 10:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    quand tu vois sa tête tu comprend tout

  • comportement correct le 08.08.2020 17:43 Report dénoncer ce commentaire

    Dans ce cas la femme n´a pas attendu 20 ans et elle a des preuves concrètes. Bonne chance qu´elle trouvera justice pour son cas.

Les derniers commentaires

  • Miss57 le 09.08.2020 11:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et combien de femmes et filles sont victimes de ses prédateurs ? Drogue dans les verres ni vu ni connu

  • marina le 09.08.2020 08:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    encore une fille qui veut de chiffre ( money )

    • Mirano le 09.08.2020 17:54 Report dénoncer ce commentaire

      Vous en êtes ?

  • MausiMaus le 08.08.2020 17:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @cocou pourquoi le traité d'enfoiré? Il est PRÉSUMÉ d'avoir commis une infraction.. n'importe quoi votre reaction.. manipulé par les medias..

  • comportement correct le 08.08.2020 17:43 Report dénoncer ce commentaire

    Dans ce cas la femme n´a pas attendu 20 ans et elle a des preuves concrètes. Bonne chance qu´elle trouvera justice pour son cas.

    • Meuh oui le 09.08.2020 19:40 Report dénoncer ce commentaire

      Non les prélèvements/résultats arrivent juste 9 mois après, très crédibles... Atta, atta... 9 mois après?!? Non, ne me dit pas què c'est c'qui j'y pense... Cela ne peut pas être cela la "trace" adn, xD.

  • cocou le 08.08.2020 11:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfoiré qui part sa pseudo notoriété se croit tout permis. a castré et vite