Royauté britannique

07 mars 2019 17:51; Act: 07.03.2019 17:53 Print

Le premier post Instagram de la reine Elizabeth II

Quatre ans après ses premiers pas sur Twitter, la monarque se met au partage de photos sur Instagram. Ce jeudi, elle a publié son premier post.

Sur ce sujet
Une faute?

View this post on Instagram

Today, as I visit the Science Museum I was interested to discover a letter from the Royal Archives, written in 1843 to my great-great-grandfather Prince Albert.  Charles Babbage, credited as the world’s first computer pioneer, designed the “Difference Engine”, of which Prince Albert had the opportunity to see a prototype in July 1843.  In the letter, Babbage told Queen Victoria and Prince Albert about his invention the “Analytical Engine” upon which the first computer programmes were created by Ada Lovelace, a daughter of Lord Byron.  Today, I had the pleasure of learning about children’s computer coding initiatives and it seems fitting to me that I publish this Instagram post, at the Science Museum which has long championed technology, innovation and inspired the next generation of inventors. Elizabeth R. PHOTOS: Supplied by the Royal Archives © Royal Collection Trust / Her Majesty Queen Elizabeth II 2019

A post shared by The Royal Family (@theroyalfamily) on

Mieux vaut tard que jamais. À 92 ans, la reine Elizabeth II se met aux nouvelles technologies. La monarque a publié son premier post Instagram ce jeudi, en direct du musée des Sciences de Londres, nous rapporte Purepeople. Elle y écrit: «Aujourd'hui, je visitais le musée des Sciences, j'ai été intriguée par la découverte d'une lettre des Archives royales, écrite en 1843 à mon arrière-arrière grand-père, le prince Albert. Charles Babbage, connu comme étant un pionnier de l'informatique a créé le "Moteur analytique" dont le Prince Albert a pu découvrir un prototype en juillet 1843. Dans la lettre, Babbage explique à la reine Victoria et au prince Albert son invention, le Moteur Analytique, à partir duquel les premiers programmes informatiques ont été créés par Ada Lovelace, la fille de Lord Byron».

«Aujourd'hui j'ai eu le plaisir d'apprendre les initiatives d'enfants en matière de code et il me semble approprié de publier ce post Instagram depuis le musée des Sciences qui encourage depuis longtemps l'innovation technologique et inspire les prochaines générations d'inventeurs».

Un autre post plus tard dans la journée a dévoilé les coulisses du geste de la reine sur le réseau social:

En 2014, la reine s'était rendue dans ce musée et avait fait ses premiers pas sur Twitter lors de cette visite.

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.