Élodie Gossuin

31 mars 2020 15:56; Act: 31.03.2020 17:41 Print

«Les devoirs aujourd'hui, c'était un enfer»

À cause du confinement, Élodie Gossuin doit jouer la maîtresse à domicile avec ses enfants. Un vrai cauchemar pour l'ex-Miss France.

Une faute?

Comme de nombreux parents confinés à cause du coronavirus, Élodie Gossuin doit aider ses enfants à suivre leurs cours pour l'école à domicile. Et cette tâche est loin d'être évidente pour Miss France 2001 qui s'est confiée à Sylvie Tellier en vidéo live sur Instagram, lundi: «C'est un lundi, mais on n'est pas du tout un lundi normal. Les devoirs aujourd'hui, c'était un enfer. Et tout est compliqué. Le changement d'heure, le moral n'est pas terrible».

Élodie et son mari Bertrand Lacherie sont parents de deux paires de jumeaux, Jules et Rose, 12 ans, et Joséphine et Léonard, 6 ans. C'est pour ses deux cadets que la Française de 39 ans a le plus de boulot à fournir. «Ils ont reçu les devoirs pour les deux semaines à venir. Quand tu vois la totalité de ce qu'il y a à faire, tu as envie de hurler. C'était la crise de nerfs parce qu'en plus ils n'avaient pas du tout envie, a-t-elle raconté à Sylvie. En plus, maman devient maîtresse et je trouve que c'est très difficile comme position parce que tu n'es plus dans ton rôle de réconfort et de confidences. Tu dois plus être dans l'autorité et moi l'autorité, ce n'est pas du tout mon fort».

Par chance pour l'ancienne reine de beauté, qui doit travailler chaque matin de chez elle pour la matinale de Chérie FM, ses deux aînés sont «plus autonomes» dans la quantité de devoirs qu'ils ont à faire.

(L'essentiel/lja)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Prof le 31.03.2020 16:44 Report dénoncer ce commentaire

    Oh bah ça alors... C'est pas si simple d'être enseignant ? J'ai vu il y a peu cette phrase "Beaucoup de parents vont se rendre compte que ce n'est pas l'enseignant le problème", et je trouve ça très juste. Maintenant, ceux qui soutiennent leurs enfants alors qu'on leur répète qu'ils sont perturbateurs, et bien au boulot.

  • Luxo le 01.04.2020 03:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super. Mais n oubliez pas que des personnes travaillent encore. Alors faire son travail plus celui de la maitresse en plus d aller travailler à l hôpital....c est pas facile

  • cocou le 31.03.2020 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je vais pleurer.....

Les derniers commentaires

  • caroline le 02.04.2020 08:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand les parents se trouvent confrontés à leurs responsabilités d’éduquer leurs enfants...

  • John doe le 01.04.2020 09:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "elle découvre"??? avec 2x des jumeaux de 6 et 12 ans.... "elle découvre" respect pour avoir à gérer tout ce petit monde, même hors confinement

  • Luxo le 01.04.2020 03:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super. Mais n oubliez pas que des personnes travaillent encore. Alors faire son travail plus celui de la maitresse en plus d aller travailler à l hôpital....c est pas facile

  • hax le 01.04.2020 00:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je la comprehend. pour ce qui ne savent pas. les enfants n ont pas le meme comportment a la maison. j en.ai 2. je sais ce que je dis. quand 1 il est ateint.de TDAH, j ai envie de me suicider parfois

  • Marie54150 le 31.03.2020 18:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A ce rythme c'est l'année où il y aura le moins de retard dans les programmes ! Classiquement 1nouveau chapitre par 3 semaines 1 mois, actuellement déjà 2 nouveaux chapitres en moyenne par matière