Jessica Thivenin

20 février 2019 22:29; Act: 21.02.2019 11:34 Print

Les hommes violents sont «de vraies m*****»

Dans son écrit autobiographique, la bimbo évoque avoir subi des violences conjugales, dès l'âge de 16 ans.

Sur ce sujet
Une faute?

«J'ai écrit cet ouvrage pour dire aux filles qui subissent des violences qu'elles ne sont pas seules». C'est par ces mots que Jessica Thivenin a avoué pour la première fois avoir été victime de violences conjugales. Ces faits figurent dans son autobiographie, intitulée «C'est tout moi!», disponible depuis le 15 février.

Interviewée par purepeople.com, la star des «Marseillais Asian Tour» est revenue sur ses expériences amoureuses, qui n'ont de loin pas toujours été paisibles. C'est d'ailleurs à 16 ans qu'elle a été frappée pour la première fois par son petit ami: «Je me faisais fracasser. J'ai eu des relations plus ou moins difficiles et des fois, c'est allé très loin». Désormais, la bimbo de 29 ans ne mâche pas ses mots lorsqu'elle parle des hommes violents. «Ce sont de vraies merdes», a-t-elle par exemple balancé au micro du média Aufeminin.

Contre toute attente, c'est son histoire tumultueuse avec Nikola Lozina qui lui a fait prendre conscience que ce genre de relation n'était pas normale. «Je me suis rendu compte qu'il n'était pas agressif et qu'il ne parlait pas mal lorsqu'il était énervé. C'est là que j'ai compris que la violence n'était pas obligatoire». Mariée depuis deux mois avec son partenaire des «Marseillais», Thibault Kuro, la belle veut désormais montrer l'exemple: «Je souhaite prévenir celles qui me suivent que si une telle chose leur arrive, il faut partir. Et que si ça s'est passé rien qu'une fois, ça se reproduira».

(L'essentiel/szu)