La planète?

20 novembre 2020 19:54; Act: 20.11.2020 20:50 Print

Les propos chocs de Brigitte Bardot sur le Covid

Pour l'actrice, l'épidémie serait une vengeance de la planète, face aux maltraitances que lui fait subir l'homme. Brigitte Bardot prédit même d'autres «malheurs».

storybild

«Je n'ai pas besoin de faire attention puisque je ne vois personne.» (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Brigitte Bardot est connue pour ne pas mâcher ses mots. Ses derniers propos sur le coronavirus risquent d'ailleurs de faire couler beaucoup d'encre. l'actrice s'est livrée dans les colonnes de Paris Match jeudi, dans le cadre de la réédition de son autobiographie. Brigitte Bardot s'est livré également sur l'actualité et sur le coronavirus plus particulièrement. Selon celle qui lutte contre la souffrance animale, tout est de la faute de l'homme. «C'est abominable, la manière dont on traite notre planète. Elle étouffe, implose sous le poids d'une démographie incontrôlable dont découlent tous les malheurs qui nous arrivent: réchauffement climatique, inondations, feux... Et ce n'est pas fini», dont le coronavirus.

L'ex-mannequin, qui dit «observer ce monde» qui devient un «cirque», «craint que le coronavirus et d’autres épidémies qui déjà s’annoncent ne remettent douloureusement les pendules à l’heure». «Une bonne chose?», lui suggère alors la journaliste de Paris Match. «Oui, c’est une sorte d’autorégulation de cette démographie que nous sommes incapables de contrôler», considère la comédienne. «Quand les cinq milliards d’êtres humains en trop sur cette terre auront disparu, la nature reprendra ses droits», prédit BB.

«L’être humain n’ayant pas d’autre prédateur que lui-même, seules les forces naturelles peuvent le contraindre à la raison». Agée de 86 ans, Brigitte Bardot est considérée comme personne à risque mais l'actrice ne semble pas y accorder d'importance. «Ce ne sont pas mon cheval, mon cochon ou ma chèvre qui vont me le refiler. Je n'ai pas besoin de faire attention puisque je ne vois personne.»

(mm/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • eschois du nord le 20.11.2020 20:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    elle n'a pas tort , la démogrphie dans certaines zones de notre terre est vraiment hors de controle et cette démographie est la source de beaucoups de problèmes de notre terre mais les politiques ont trop peur de dire des choses qui ne sont pas politiquement correctes

  • zlatan maurice le 20.11.2020 22:33 Report dénoncer ce commentaire

    propos choc ? non … c est de la liberté d expression. Beaucoup de personnes pensent la même chose. Il faut des gens comme elle, c est une grande dame

  • Jingsa le 20.11.2020 22:32 Report dénoncer ce commentaire

    Elle a raison , nous sommes incapables de nous réguler. Le covid est le vaccin de la planète pour soigner le cancer qu’est l’Homme

Les derniers commentaires

  • Vieille, laide et méchante le 22.11.2020 17:54 Report dénoncer ce commentaire

    Franchement je pense que les Français n'aiment déjà plus beaucoup cette Brigitte Bardot ...

  • Critina le 22.11.2020 11:23 Report dénoncer ce commentaire

    oui elle a raison

  • j-pierre le 22.11.2020 10:56 Report dénoncer ce commentaire

    A ce sujet on peut lui donner raison, mais attention, les mots cachent parfois une dangereuse idéologie.

  • candle le 22.11.2020 09:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    100% d'accord avec elle ! ce ne sont pas des propos chocs mais au contraire la vérité !!

  • Ça grouille le 22.11.2020 09:07 Report dénoncer ce commentaire

    Renseignez vous c'est facile à vérifier. La planète accueille 90 millions d'humains en plus chaque année. Soit pas loin d'1 milliard tous les 10 ans. Est-ce une situation tenable ?