Enterrement de Philippe Gildas

06 novembre 2018 16:30; Act: 06.11.2018 16:42 Print

Mais pourquoi José Garcia était-​​il habillé en blanc?

L'acteur, avec sa chemise et son pantalon clairs, détonnait dans la foule présente pour les derniers adieux à Philippe Gildas. Antoine de Caunes y est pour quelque chose...

Sur ce sujet

Les personnalités de la télévision française étaient nombreuses lundi au crématorium du Père-Lachaise, à Paris, pour rendre un dernier hommage à Philippe Gildas. Philippe Vandel, Dominique Farrugia, Yvan Le Bolloc'h, Patrick Poivre d'Arvor ou encore Jean-Pierre Elkabach étaient notamment présents. Sans oublier bien sûr, les trublions de l'émission «Nulle Part Ailleurs», qu'animait Philippe Gildas sur Canal +, Antoine de Caunes et José Garcia. Ce dernier n'est d'ailleurs pas passé inaperçu avec ses vêtements blancs.

Si l'acteur détonnait avec sa chemise et son pantalon hors sujet, c'est parce qu'il a été victime d'une blague. «Spéciale dédicace à Antoine de Caunes pour m'avoir dit que le dress code était «BLANC». Me suis encore fait avoir…», a-t-il posté sur Twitter.

Laurent Chalumeau, un ex-collaborateur de Canal+, est aussi revenu sur la plaisanterie sur Instagram. «José (et sa délicieuse femme Isabelle Doval, innocent dommage collatéral) se sont donc pointés tout de blanc vêtus, à l'exception de leurs manteaux, comme à une pool party dans la villa d'Eddy Barclay, à Saint Trop'. Quelle ne fut pas leur déconvenue en découvrant qu'ils étaient évidemment les seuls à qui cette instruction avait été communiquée», s'est-il gentiment moqué, en assurant que José Garcia avait promis de se venger.

Voir cette publication sur Instagram
hier, parce qu'il faut ce qu'il faut, @antoinedecaunes avait fait croire à @JoseGarciaOff que Maryse avait souhaité un dress code tout en blanc pour le dernier au revoir à Philippe. José (et sa délicieuse femme Isabelle Doval, innocent dommage collatéral) se sont donc pointés tout de blanc vêtus, à l'exception de leurs manteaux, comme à une pool party dans la villa d'eddy barclay à saint trop'. quelle ne fut pas leur déconvenue en découvrant qu'ils étaient évidement les seuls à qui cette instruction avait été communiquée. comptez sur moi pour ne rien avoir épargné à José: Tu cherches Collaro? Il est là bas, avec Carlos. ils t'attendent pour la pétanque et le pastis. etc. Maryse était hilare. même Philippe, dans sa boite avant qu'on ne la brûle, était mort de rire.  José a juré de se venger. à suivre, donc... Une publication partagée par Larry Blowtorch (@laurentchalumeau10) le 6 Nov. 2018 à 12 :52 PST

(L'essentiel/jde)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • vlad le chocolat le 06.11.2018 17:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    excellente blague rien à dire c'est tout Antoine

  • taz red le 07.11.2018 09:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ca ne m'etonne pas de ces trois la..rip monsieur gildas.

  • Jeff le 07.11.2018 08:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Excellent Antoine ... mais sachez quand même que le blanc est également une couleur de deuil.

Les derniers commentaires

  • oliver le 07.11.2018 10:01 Report dénoncer ce commentaire

    Isabelle D. "sublime femme" ? euh...

  • taz red le 07.11.2018 09:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ca ne m'etonne pas de ces trois la..rip monsieur gildas.

  • Jeff le 07.11.2018 08:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Excellent Antoine ... mais sachez quand même que le blanc est également une couleur de deuil.

  • Alzingen le 06.11.2018 21:37 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un peintre.

  • vlad le chocolat le 06.11.2018 17:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    excellente blague rien à dire c'est tout Antoine

    • Francky le 07.11.2018 08:05 Report dénoncer ce commentaire

      Gildas aurait apprécié.