Déclic

22 septembre 2020 17:01; Act: 22.09.2020 17:19 Print

Marilyn Manson parle de son rapport à l'absinthe

Le chanteur Marilyn Manson, 51 ans, ne touche plus à une goutte de «bleue» depuis son grave accident sur scène en 2017. Il s'était fait écraser la jambe par un décor.

Sur ce sujet
Une faute?

L’artiste américain de 51 ans est dans les bacs depuis le 11 septembre avec son 11e album «We Are Chaos». C’est en parlant de celui-ci avec Zane Lowe, pour Apple Music, qu’il a fait de surprenantes confidences sur ce qui avait changé après son accident au Hammerstein Ballroom, à New York, le 30 septembre 2017. Pour rappel, ce soir-là, alors qu’il interprétait sa reprise de «Sweet Dreams», Brian Hugh Warner, de son vrai nom, s’était fait écraser la jambe droite par la chute d’un décor de scène. Il avait été sérieusement blessé, double fracture tibia-péroné, et avait dû passer sur le billard.

La star du metal a révélé qu’au réveil de son opération, il a eu un déclic. «J’ai refusé de prendre des analgésiques. Je ne voulais pas être leur proie. Cela obscurcit votre cerveau. C’est aussi la raison pour laquelle j’ai arrêté de boire de l’absinthe. Elle obscurcit le lobe frontal», a expliqué Marilyn. Il a détaillé ensuite ce qui lui déplaisait lorsqu’il buvait trop de «bleue». «Cela change le fonctionnement de votre cerveau. Vous êtes convaincu que ce que vous faites est génial alors que ce n’est pas le cas, c’est juste la drogue qui parle».

(L'essentiel/jde)