Scandale Weinstein

23 décembre 2017 09:48; Act: 23.12.2017 10:02 Print

Meryl Streep clouée au pilori pour son silence

L'actrice américaine est accusée d'avoir été au courant des agissements de Harvey Weinstein sans rien dire. Elle nie les faits.

storybild

Des affiches visent Meryl Streep à Los Angeles (États-Unis). (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Meryl Streep a commencé 2017 comme fer de lance de l'opposition des célébrités contre Donald Trump. La superstar et doyenne de l'élite progressiste hollywoodienne termine l'année dans le rôle de la cible, à son tour fragilisée par l'affaire Weinstein.

L'actrice âgée de 68 ans est accusée d'avoir été au courant des agissements de Harvey Weinstein, à qui plus de cent femmes reprochent des faits allant du harcèlement sexuel au viol, mais d'avoir menti sur ce qu'elle savait de ce qui est devenu un scandale dépassant les frontières américaines.

«VOTRE SILENCE est LE problème»

Celle qui a joué dans de nombreux films du producteur déchu qualifia même Harvey Weinstein de «Dieu» en 2012. Ce dernier nie aujourd'hui les faits qui lui sont reprochés. Après son discours très politisé et frontalement anti-Trump lors des Golden Globes, les regards se sont à nouveau braqués sur Meryl Streep en octobre. Les accusations contre l'ex-patron des studios Miramax venaient d'éclater au grand jour et l'actrice aux trois Oscars s'était dite «atterrée» par les nouvelles «scandaleuses» dont elle prétendait n'avoir nullement connaissance.

«VOTRE SILENCE est LE problème», l'a depuis accusée Rose McGowan, actrice et victime présumée de Harvey Weinstein qui est l'une des principales porte-voix du mouvement #Metoo, dont de nombreuses activistes ne croient pas non plus en la version de Meryl Streep. «Je méprise votre hypocrisie», a-t-elle poursuivi dans son tweet.

Meryl Streep a répondu, dans un communiqué en début de semaine, qu'elle «ne savait pas à propos des crimes de Weinstein, ni durant les années 90» lorsqu'il est accusé d'avoir agressé Rose McGowan, «ni pendant les décennies suivantes lorsqu'il a agressé d'autres» femmes. Plusieurs affiches de l'artiste Sabo, marqué à droite politiquement, sont ainsi apparues mardi à Los Angeles, montrant Meryl Streep aux côtés de Harvey Weinstein, les yeux de l'actrice barrés d'un «She knew»: «elle savait».

(L'essentiel/afp)