Série

24 juin 2020 08:49; Act: 24.06.2020 10:22 Print

Nicole Beharie moins bien traitée que son collègue

L’actrice estime que Tom Mison a été avantagé par la production de «Sleepy Hollow».

storybild

Tom Mison et Nicole Beharie étaient les deux stars de «Sleepy Hollow». (photo: Instagram)

Une faute?

La mort d’Abbie, son personnage, à la fin de la saison 3 en 2016 avait choqué les fans de la série. Trois ans plus tard, l’actrice de 35 ans avait justifié son départ par le fait qu’elle souffrait d’une maladie auto-immune, mais Nicole Beharie n’avait pas dit toute la vérité.

Dans plusieurs interviews accordées à des médias américains, dont le New York Times et le Los Angeles Times, elle a raconté une très mauvaise expérience qu’elle avait vécue peu de temps avant de disparaître de la fiction.

«Mon collègue (NDLR: Tom Mison) et moi sommes tombés malades en même temps, mais je ne pense pas que nous ayons été traités équitablement. Il a eu le droit de retourner en Angleterre pendant un mois pour se remettre alors que j’ai dû tourner un épisode toute seule», s’est-elle souvenue. Nicole était tellement mal qu’elle avait dû recevoir des soins en urgence. Le tournage avait été interrompu durant deux semaines et des médecins envoyés par la production étaient venus tous les jours vérifier que l’actrice était réellement malade. «On ne voulait pas entendre que je devais me reposer», a-t-elle ajouté.

Si elle n’en a pas parlé au moment des faits, c’est parce qu’elle craignait de ne pas retrouver de travail, a-t-elle justifié. Ce n’était pas une bonne idée: «On m’a collé l’étiquette de personne difficile et beaucoup de gens m’ont mise sur liste noire».

(L'essentiel/jfa)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pfffffff le 24.06.2020 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    Ca va être à cause de ses origines...... on pari combien ??

  • Peut-être le 24.06.2020 14:01 Report dénoncer ce commentaire

    Peut-être qu'elle a une réputation de diva; peut-être qu'elle à une habitude à être en maladie sur le tournage; peut-être que son collège n'tait pas du tout concerné dans le tournage de cet épisode; peut-être qu'elle n'avait aucune raison valable d'arrêter que son collègue avait peut-être......

  • quelhont le 24.06.2020 17:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi faire du favoritisme ? Tout le monde n est pas sensé être égal ? Il ne s agit pas de victimisation là mais d une réalité qu il faut dénoncer et on sait pertinemment qu elle existe au travail et même ici au Luxembourg : ça s appelle de la discrimination point .

Les derniers commentaires

  • quelhont le 24.06.2020 17:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi faire du favoritisme ? Tout le monde n est pas sensé être égal ? Il ne s agit pas de victimisation là mais d une réalité qu il faut dénoncer et on sait pertinemment qu elle existe au travail et même ici au Luxembourg : ça s appelle de la discrimination point .

  • Peut-être le 24.06.2020 14:01 Report dénoncer ce commentaire

    Peut-être qu'elle a une réputation de diva; peut-être qu'elle à une habitude à être en maladie sur le tournage; peut-être que son collège n'tait pas du tout concerné dans le tournage de cet épisode; peut-être qu'elle n'avait aucune raison valable d'arrêter que son collègue avait peut-être......

  • Pfffffff le 24.06.2020 12:51 Report dénoncer ce commentaire

    Ca va être à cause de ses origines...... on pari combien ??

    • Clair le 24.06.2020 15:11 Report dénoncer ce commentaire

      Le seul talent de cette personne ... la victimisation