À Paris

04 mars 2020 07:30; Act: 04.03.2020 09:49 Print

North West fait le buzz au défilé de son papa Kanye

La petite fille a fait une apparition surprise en rappant lors de la présentation de la collection de son père. Hic: le titre qu'elle chante n'est pas d'elle et ça coince.

storybild

La petite North a rappé pour le plus grand plaisir de son paternel. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Les images sont attendrissantes et ont fait rapidement le tour de la planète people. Lundi à Paris, la petite North 6 ans, fille de Kim Kardashian et de Kanye West, a rappé à la fin du défilé de son paternel. Petit hic: le titre qu'elle a interprété, «What I Do», n'est pas d'elle et il a été repris sans autorisation. Il est l’œuvre de ZaZa, une enfant américaine star d'Instagram avec 1,6 million d'abonnés (voir la vidéo ci-dessous). Ses parents ont donc interpellé Kim et Kanye sur les réseaux sociaux.

«Nous sommes fiers d'avoir une fille créative. Nous pensons que la créativité, qu'elle vienne d'un enfant ou d'un adulte, mérite du respect. Ce qu'ont fait Kim et Kanye avec leur fille est OK», ont d'abord écrit les parents en précisant qu'ils n'étaient pas «en colère». Ils ont ensuite changé de ton en regrettant que le couple de stars n'ait pas crédité ZaZa sur les réseaux sociaux: «S'il vous plait, montrez votre amour et soutenez la création originale d'abord! On n'a pas envie que le voyage créatif de notre fille dans le monde de l'"entertainment" (NDLR: divertissement en anglais) soit siphonné par d'autres». Kim Kardashian n'est pas restée insensible à ces critiques.

Elle a rapidement réagi en commentant le post des parents de ZaZa. «North est une immense fan de votre fille. Elle est inspirée par ce qu'elle fait. La performance de North sur une chanson remixée de ZaZa est quelque chose qu'elle a demandé à faire à la toute dernière minute et à la surprise générale. Je n'ai pas voulu intentionnellement ignorer le crédit alors qu'il était dû à votre fille», s'est justifiée Kim, tout en glissant qu'elle «adorerait» que les deux enfants se rencontrent «prochainement».

Voir cette publication sur Instagram
in July of 2019, ZaZa & her dad went into the studio for the ultimate experience! To finally begin making the music she wanted to make. We take PRIDE in creativity, and believe whether a child's involved or an adult... creativity deserves RESPECT/homage! What @kimkardashian (Kanye west) are doing with their daughter... with the inspiration of ZaZa & our family in mind is okay... we not mad BUT . . PLS SHOW LOVE AND SUPPORT TO THE ORIGINAL FIRST!!! We admire Kanye west, and adore his journey. However, we don't wanna feel like our daughter's journey in the world of entertainment is being STIFLED . . THANK YOU! . . #ZaZaChallenge #WhatIDo #ThatsANoNo #ZaZa #BlackGirlMagic #blackgirlsrock #HypeKids #hypebae #redcarpetgirlz #explorepage #viral #yeezyseason8 #kanyewest #kimkardashian Une publication partagée par ZaZa (@redcarpetgirlz) le 2 Mars 2020 à 1 :33 PST

(L'essentiel/fec)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.