Miami

19 mai 2020 23:03; Act: 20.05.2020 20:12 Print

Nouveaux coups durs pour Shanna Kress

La starlette de téléréalité, qui tente de percer dans la musique aux USA, a été récemment volée et menacée. Mais elle ne baisse pas les bras.

storybild

Malgré les difficultés qu’elle rencontre, Shanna Kress se bat pour réussir en tant que chanteuse. (photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Après sa participation dans «La Villa des Cœurs Brisés 5», sur TFX, Shanna Kress fait son retour dans la musique. Dimanche 17 mai, la Française de 33 ans a partagé sur Instagram un extrait de son nouveau single, «Memories», pour le plus grand plaisir de ses fans. Cependant, si la starlette de téléréalité est ravie d’avoir enregistré cette chanson, elle a aussi vécu des moments très difficiles récemment.

Déjà maltraitée durant sa jeunesse, Shanna a subi de nouvelles épreuves. On lui a mis des bâtons dans les roues pour l’empêcher de réussir en tant que chanteuse aux États-Unis, où elle réside depuis 2017. «On m'a supprimé tout ce que j'avais sur les plates-formes comme Deezer ou Spotify, etc.. et même dit : «Rentre dans ton pays, grosse pute». Je vous épargne vraiment l'intégralité de l'histoire parce que c'est réellement triste ce qui s'est passé. J'ai été volée, menacée, on a essayé de me bloquer pour que je ne rentre plus ici aux USA!» raconte Shanna sur le réseau social, qui avait déjà été critiquée par les internautes sur sa façon de chanter.

Elle ne baissera pas les bras!

En plus, l’ex de Thibault Garcia a failli être arrêtée par des policiers. «Heureusement, ils n’avaient rien contre moi. Je n’ai rien à me reprocher», assure-t-elle. Toutefois, ces épreuves l’ont fait douter sur son avenir dans la musique. «Je me suis demandé si j'allais continuer, je me suis retrouvée seule face à quelques morceaux que j'avais enregistrés, et quoi faire?» se souvient-elle.

Malgré tout, Shanna a fait savoir à ses abonnés qu’elle ne baissera pas les bras. Quitte à tout recommencer. «Je repars à zéro, car tout a été supprimé, mais ce n'est pas grave. Je n'abandonnerai jamais. Si je vous raconte tout ça, ce n'est pas pour me plaindre, mais juste pour vous montrer que, quoi qu'il arrive, il y a toujours une solution quand on reste positif. La musique est ma passion et personne ne m'arrêtera!» promet-elle.

(L'essentiel/Ludovic Jaccard)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alex le 20.05.2020 13:56 Report dénoncer ce commentaire

    C'est qui ?

  • Pierre Merle le 20.05.2020 17:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Votre excellent confrère Jay Schiltz, mari de Francine Closener, est mort. Pas une ligne. Denis Berche vous aurait foutu une baffe.

Les derniers commentaires

  • Pierre Merle le 20.05.2020 17:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Votre excellent confrère Jay Schiltz, mari de Francine Closener, est mort. Pas une ligne. Denis Berche vous aurait foutu une baffe.

  • Alex le 20.05.2020 13:56 Report dénoncer ce commentaire

    C'est qui ?