Londres

07 juin 2019 19:35; Act: 07.06.2019 19:40 Print

Pamela appelle Kim à faire libérer Julian Assange

L'actrice pense que la starlette Kim Kardashian pourrait être utile dans l'objectif de faire libérer le fondateur de WikiLeaks, incarcéré en Grande-Bretagne.

Sur ce sujet
Une faute?

Pamela Anderson veut faire jouer ses relations pour faire libérer Julian Assange. Quand le site The Blast a demandé à la compagne d'Adil Rami et ancienne star d'«Alerte à Malibu» si elle souhaitait que Kim Kardashian s'engage en faveur du fondateur de WikiLeaks, elle a répondu: «Il a besoin de toute l'aide qu'il peut recevoir».

Pamela Anderson est une amie proche de Julian Assange, qu'elle était allée voir quand il était encore réfugié à l'ambassade d'Equateur, à Londres. Elle a en outre été la première personne, le 7 mai 2019, à rendre visite à l'Australien dans la prison de haute sécurité de Belmarsh où il est incarcéré. L'actrice de 51 ans estime également que Donald Trump devrait accorder son pardon à son ami, inculpé pour avoir violé l'Espionage Act. Ce n'est donc pas étonnant qu'elle estime que Kim Kardashian puisse faire quelque chose.

En plus d'être l'épouse de Kanye West, supporter de Donald Trump, la starlette a déjà rencontré le président des Etats-Unis pour discuter de la réforme carcérale et du cas d'une femme qui avait été condamnée à la prison à vie pour un délit lié à la drogue. À la suite de ce rendez-vous, la prisonnière avait été libérée. Kim Kardashian étudie également le droit pour devenir avocate.

(L'essentiel/jfa)