Passion dévorante

20 avril 2021 15:06; Act: 20.04.2021 15:48 Print

Pesquet n'a «ni le temps ni l'envie» d'avoir des enfants

L'astronaute français - qui repart jeudi pour six mois de mission dans l'espace - a trouvé un équilibre avec sa compagne, et n'éprouve pas le besoin de fonder une famille.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Il va faire à nouveau scintiller les yeux des Français: Thomas Pesquet, devenu le meilleur ambassadeur de la conquête spatiale après un premier séjour sur la Station spatiale internationale, s'envole jeudi pour une saison 2, avec une popularité au zénith.

Et sa passion dévore tout ou presque. «Ce n'est pas un métier idéal pour la famille. Astronaute, c'est une passion dévorante. Je travaille toute la journée et le soir aussi. Le week-end, je fais du sport, ce qui fait aussi un peu partie du job. C'est un métier qui contamine tout», a-t-il confié ce week-end au Parisien. Il a toutefois trouvé un peu de temps pour construire une relation solide avec Anne Mottet, avec qui il file le parfait amour, depuis de nombreuses années. «On se laisse facilement absorber et la famille passe alors en second, malheureusement. Je pense qu’il faut essayer d’en profiter à fond entre les missions et dégager du temps pour ses proches, sinon, les liens se distendent».

Tous les 15 jours

Une femme qui n'est pas du genre à attendre patiemment le retour de son homme. Anne Mottet est en effet aussi très active puisqu’elle est chargée des politiques d’élevage à la FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, basée à Rome. Un travail qui lui demande énormément de temps et d’énergie. Les amoureux ne se voient que tous les 15 jours mais il semble avoir trouvé un équilibre. Sans enfants. «On n’a jamais eu tellement le temps ni l’envie irrépressible d’en avoir», confie Thomas Pesquet.

Et l'après? Thomas Pesquet est bien sûr très sollicité: «Des gens m’ont déjà approché pour présenter une émission de télé. J’ai aussi reçu un appel de Nicolas Hulot quand il est entré au gouvernement. Il cherchait quelqu’un pour diriger sa fondation. J’ai refusé parce que ce n’est pas compatible avec mon travail». Mais il envisage son avenir plutôt dans l'ombre, malgré sa popularité. «Je n’ai pas vocation à occuper le devant de la scène. Ou alors, il faudrait vraiment que je trouve une très bonne raison de le faire».

(mc/L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Peace & Love le 20.04.2021 15:50 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on aime la liberté, c'est le meilleur choix. Fonder une famille est une énorme responsabilité. Moi-même j'ai opté pour vivre en paix et de mes passions.

  • manga le 20.04.2021 17:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est clair, certains devrait mieux ne pas faire d'enfants

  • tuyau le 20.04.2021 16:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il tient des propos cohérents. Faire des enfants, alors que la planète est surpeuplée, cela n' a pas de sens. La seule raison est le fait de vouloir posséder un bebé. Quelle avenir pour nos enfants? ils ne connaîtrons jamais un climat normal.

Les derniers commentaires

  • Bernard Tapé le 21.04.2021 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    Pourvu que Luxo prenne exemple ...

  • Diane D le 21.04.2021 08:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il faudrait archiver cet article et le ressortir quand il changera d’avis... On se souvient de Meghan et Harry qui déclaraient ne vouloir qu’un seul enfant dans un souci de préserver la planète !

  • Marcel le 21.04.2021 05:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il peut peut être pas... À force d'avoir la floche en lévitation pendant 6 mois, le corps caverneux est peut-être bouché ?

  • Porsche Carrière le 20.04.2021 20:41 Report dénoncer ce commentaire

    Comme on dit: « si on veut monter, il faut lâcher du lest »

  • citoyenne engagée le 20.04.2021 20:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je les envie ! aucun jouet à ramasser, aucun repas a préparer, aucun rdv chez le pediatre... j'adore les enfants mais en naissant ils prennent notre vie, notre liberté !

    • Bonjour madame le 20.04.2021 20:38 Report dénoncer ce commentaire

      Madame, vous avez la liberté de changer votre angle de vue ;) j’aimerais ramasser des jouets, mais je ne peux pas.

    • Astrid le 21.04.2021 07:37 Report dénoncer ce commentaire

      A notre époque faire des enfants est un choix alors ne vous plaignez pas et continuez à ramasser le sjouets, il faut assumer ses décisions, pondre vous condamne à perpète !!