Bilal Hassani

14 avril 2019 16:23; Act: 15.04.2019 12:11 Print

«Pour moi, une perruque, c'est thérapeutique»

Le jeune chanteur au look androgyne a pu se libérer en portant de fausses chevelures de toutes les couleurs.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Celui qui va représenter la France à l'Eurovision en mai prochain à Tel Aviv, en Israël, a fait parler de lui avec son look androgyne. Violemment critiqué sur les réseaux sociaux à cause de son homosexualité assumée et de son côté féminin, Bilal Hassani n'a pas pour autant l'intention de changer. Quant à ses nombreuses perruques, elles sont devenues une véritable passion pour le jeune homme de 19 ans. «À la base, voilà comment c'est venu: je devais aller à un concert de Lady Gaga. Alors j'ai commandé une perruque sur le Net, toute blonde et synthétique, qui m'arrivait en dessous des fesses», confie Bilal au magazine Technikart.

Et cette nouvelle acquisition l'a véritablement enchanté. «Je me rappellerai toute ma vie du jour où le colis est arrivé chez moi, je l'ai tout de suite enfilée sur ma tête, se souvient-il. Je n'avais jamais ressenti autant de joie, jamais aussi fort! En même temps, extrêmement vulnérable, car j'étais clairement en train d'exprimer quelque chose que j'avais enfoui toute ma vie. Ce fut comme une libération. C'était thérapeutique.»

Bilal, qui s'est fait connaître avec ses vidéos sur YouTube, n'hésite donc jamais à porter ses perruques de toutes les couleurs, pour le plus grand bonheur de ses fans. Il leur a même donné des surnoms: la blonde s'appelle Paris, la brune, Gila, la rouge, Kat et la verte, Verona. Assumant sans complexe son excentricité, le Français d'origine marocaine compte aussi bien réussir dans la musique. Il sortira son premier album, «Kingdom», le 26 avril, et partira en tournée avec une date prévue à l'Olympia, le 21 octobre 2019.

(L'essentiel)