Santé

25 septembre 2018 19:57; Act: 25.09.2018 21:25 Print

Renaud «est allé à l'hôpital de son plein gré»

Son jumeau a donné des nouvelles du chanteur qui a été hospitalisé ce week-end pour suivre une cure de sevrage.

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que la situation sur la santé de Renaud était plutôt alarmante lundi, son frère jumeau a voulu donner sa version des faits.«Je lis tout et n'importe quoi sur Internet», a confié David Séchan qui a souhaité clarifier l'hospitalisation de l'artiste, admis ce week-end en cure de sevrage à Castelnau-le-Lez, près de Montpellier.

Dans les colonnes du Parisien, il assure que Renaud «y est allé de son plein gré», sur les conseils de sa famille et de ses proches qui estimaient «qu'il avait besoin d'une remise en forme». Toujours en proie à ses problèmes d'alcool, le chanteur de 66 ans «a de nouveau cédé cet été», révèle son frère qui précise toutefois «qu'il n'est pas abandonné».

«Ce qui est vrai, c'est que Renaud se soigne, qu'il est hospitalisé pour un sevrage pendant un minimum de douze jours et qu'il n'y a pas péril en la demeure», assure David Séchan qui reconnaît qu'il était lui-même «inquiet quand il est entré à la clinique». «Mais les analyses sont bonnes», assure-t-il, estimant que «s'il avait une cirrhose du foie ou un cancer, ça se saurait».

«Tout va le mieux possible», martèle-t-il, persuadé que son frère «va rebondir encore cette fois. On ne l'appelle pas le phénix pour rien», conclut David Séchan. Actuellement en pleine élaboration d'un album de chansons pour enfants, dont il a écrit les textes, Renaud devrait reprendre le chemin des studios d'enregistrement dès sa sortie de la clinique.

(L'essentiel/fda)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • CAROLINE le 26.09.2018 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'est pas à plaindre , à mené sa vie à sa guise, et avait tous les atouts pour la rendre harmonieuse…

  • Le Belge le 25.09.2018 20:53 Report dénoncer ce commentaire

    Stopper net, c'est la seule solution.

  • eldrie le 26.09.2018 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Caroline, et moi je vous plains de ne voir que la surface des gens.

Les derniers commentaires

  • eldrie le 26.09.2018 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Caroline, et moi je vous plains de ne voir que la surface des gens.

  • CAROLINE le 26.09.2018 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'est pas à plaindre , à mené sa vie à sa guise, et avait tous les atouts pour la rendre harmonieuse…

  • Surfer le 26.09.2018 11:37 Report dénoncer ce commentaire

    Quel gâchis...

  • steph le 26.09.2018 09:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tes chansons ont fait partie ???? de chaque étapes de ma vie et m'ont accompagnées durant celle ci dans les bons comme dans les pires moments. remets toi vite.

  • Tacitus le 26.09.2018 07:57 Report dénoncer ce commentaire

    La syrose, ça ne pardonne pas.