O'Shea Jackson Jr.

17 juin 2019 07:08; Act: 17.06.2019 10:09 Print

«Ressembler à mon père est une sorte de pression»

O'Shea Jackson Jr. est fier de son papa, le rappeur Ice Cube, mais il est impatient de faire oublier ce lien de parenté.

La bande-annonce de «Séduis-moi si tu peux!»

Sur ce sujet
Une faute?

À 28 ans, le comédien pense que sa carrière à Hollywood décollera quand les gens auront oublié qui est son paternel. Il nous a reçus à Hollywood pour la promo de «Séduis-moi si tu peux!», film dans lequel il donne la réplique à Charlize Theron et Seth Rogen.

Ça vous ennuie qu'on vous compare à votre père?

O'Shea Jackson Jr.: Ça va, j'ai l'habitude maintenant. Le plus compliqué est que j'ai exactement le même nom que mon père, qui s'appelle O'Shea Jackson Senior. Déjà que je ressemble à papa comme deux gouttes d'eau, le fait d'être Junior est une pression depuis toujours. Mon père est mon modèle, mon idole, même si je rêve du jour où l'on ne me parlera plus d'Ice Cube en interview (rires).

Vous avez tout de même été révélé par «Straight Outta Compton», où vous incarniez votre père.

C'était un rôle trop fort sur l'histoire du groupe mythique NWA pour le refuser. Et notre ressemblance est telle que tous les producteurs ont insisté. J'ai commencé par la musique en faisant du rap pour suivre ses traces, mais je me faisais appeler OMG pour brouiller les cartes. Comme acteur, je trouvais ridicule de ne pas utiliser ma véritable identité.

Après «Godzilla», vous jouez dans la comédie «Séduis-moi si tu peux!». C'est une nouvelle étape dans votre carrière?

Je suis fan de Seth Rogen, qui est acteur mais aussi producteur de cette comédie, depuis mon enfance. J'ai demandé à auditionner pour lui car je rêvais de lui donner la réplique.

Quel est le meilleur conseil que votre père vous ait donné?

De ne jamais faire un film que je n'aurais pas envie de regarder moi-même. Et, du côté de ma vie privée, de répondre à toutes les questions de ma fille de 2 ans sans jamais mentir. Les petits finissent toujours par découvrir la vérité et toute confiance est ensuite perdue.

(L'essentiel)