Bella Thorne

30 janvier 2019 10:38; Act: 30.01.2019 10:56 Print

Son coming out a mis sa carrière en danger

Bella Thorne s'est vu, sans le vouloir, fermer des portes en indiquant être bisexuelle en 2016. Certaines de ses auditions ont ainsi été annulées.

storybild

L'Américaine de 21 ans en a marre de devoir se justifier. (photo: Alberto E. Rodriguez)

Sur ce sujet
Une faute?

Elle a beau assumer ses préférences au grand jour, Bella Thorne a, sans le vouloir, mis sa carrière en danger en faisant son coming out bisexuel en 2016. «Il y a eu quelques personnes de l'industrie du cinéma qui étaient très négatives à ce sujet», a-t-elle confié au magazine Gay Times, dont elle fait la couverture. Sans donner de noms, l'actrice américaine de 21 ans a dénoncé une certaine hypocrisie de la part de ceux qui ont tout bonnement annulé ses auditions: «Tout est fait de manière obscure. Personne n'ose nous dire frontalement que le fait d'être gay les dérange. Mais leur comportement ne ment pas: leur regard seul les trahit».

La jeune femme a également tenu à souligner qu'elle ne supportait pas que les gens essaient constamment de la ranger dans une case, sans admettre que la bisexualité existe: «Les autres deviennent fous s'ils ne peuvent pas nous mettre l'étiquette d'homo ou d'hétéro».

Dernièrement, la star de «Midnight Sun» a franchi un cap, puisqu'elle entretient depuis peu une relation poly­amoureuse avec le rappeur américain Mod Sun et l'influenceuse Tana Mongeau. «Les gens ne comprendront jamais les liens que je partage avec l'un et l'autre», a-t-elle précisé, en ne souhaitant pas donner de nom officiel à leur amour: «Nous ne nous donnons aucune étiquette et cela nous convient».

(L'essentiel/szu)