Mort de Kobe Bryant

13 février 2020 14:31; Act: 13.02.2020 14:44 Print

Snoop Dogg s'excuse après les insultes

Une animatrice de télévision s'était fait insulter par Snoop Dogg, après avoir évoqué l'accusation de viol contre le basketteur Kobe Bryant.

Sur ce sujet
Une faute?

Voir cette publication sur Instagram

Had a talk with my momma thank u mamma 2 wrongs don’t make it right time to heal @gayleking Peace ☮️ n love Praying for u and your family as well as Vanessa and the kids ✨

Une publication partagée par snoopdogg (@snoopdogg) le

Le rappeur Snoop Dogg s'est excusé, mercredi, pour avoir insulté une célèbre présentatrice de télévision qui avait évoqué l'ancienne accusation de viol contre la star du basketball, Kobe Bryant, décédée le 26 janvier. «Je présente mes excuses», a déclaré le rappeur sur Instagram, regrettant d'avoir «publiquement démoli» la présentatrice de CBS Gayle King, et d'avoir été «irrespectueux».

La polémique est née d'un extrait d'un long entretien réalisé par Gayle King, animatrice de la matinale très regardée de la chaîne, avec Lisa Leslie, l'une des vedettes de la WNBA, la ligue féminine nord-américaine de basket-ball, et amie de longue date du joueur défunt.

Réaction «excessive»

L'extrait, diffusé mardi sur le compte Twitter de la chaîne, est consacré à l'accusation de viol qui avait visé le joueur des Los Angeles Lakers en 2003. Kobe Bryant est mort le 26 janvier à Los Angeles, dans un accident d'hélicoptère qui a fait huit autres victimes, dont sa fille de 13 ans Gianna. Après la diffusion de l'extrait, Snoop Dogg, grand fan des Lakers, s'était déchaîné sur Instagram. «Qu'est-ce que tu y as à gagner, pourquoi tu nous attaques, nous, ton peuple?», avait-il lancé à la présentatrice noire de CBS, la traitant de «pute».

Dans son message d'excuses, le rappeur reconnaît avoir réagi de «façon excessive». «J'aurais dû gérer d'une autre façon - j'ai été éduqué d'une bien meilleure manière. Alors je souhaiterais vous présenter mes excuses publiquement, pour le vocabulaire que j'ai employé et de vous avoir traitée de tous les noms, en étant juste irrespectueux», a déclaré Snoop Dogg, qui se présente comme un ami de Bryant.

Depuis son décès, les références aux allégations d'abus sexuels remontant à 2003 concernant la star mondiale de basket ont suscité de vives réactions de ses fans. Après son interview, Gayle King a reçu de nombreuses menaces de mort. La journaliste a elle-même reproché à sa chaîne d'avoir diffusé à son insu un extrait «totalement hors contexte» de son long entretien.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • BeSg le 13.02.2020 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    Insulter et s'excuser c'est tellement mieux pour faire le buzz, encore la mentalité des rappeurs

Les derniers commentaires

  • BeSg le 13.02.2020 14:46 Report dénoncer ce commentaire

    Insulter et s'excuser c'est tellement mieux pour faire le buzz, encore la mentalité des rappeurs