Julie Ricci

19 mars 2019 11:06; Act: 20.03.2019 15:58 Print

Son accident lui rappelle un drame douloureux

Après un grave accident, Julie Ricci se remet de ses blessures en chaise roulante. Son état actuel lui rappelle un souvenir douloureux.

Sur ce sujet
Une faute?

Voir cette publication sur Instagram
Balade du dimanche je crois que baby Giannito apprécie la grande poussette de maman. Je pilote le fauteuil très maladroitement, une grande pensée à toutes les personnes en fauteuil roulant Je me balade 10,15min pour aller faire les courses et je suis toute essoufflée. Mon papa est en fauteuil roulant je n’en parle pas souvent car ça me rappelle des souvenirs tristounet, ce fut à la suite d’un accident qu’il est devenu paraplégique. Nous sommes si chanceux quand nous sommes valide on l’oubli parfois. La mon souhait serait simplement de pouvoir marcher même doucement mais de pouvoir aller récupérer mon fils à la nounou ensuite nous balader au soleil en famille des petits plaisirs simple de la vie qui pour moi font tout. C’est quand il nous manque quelque chose que l’on se rend compte de son importance, que ce soit une jambe, un bras... ou même parfois une personne. J’aime me dire que le vie est belle et douce malgré ces petites galères ou injustices que celle ci nous met parfois sur notre route ce sont des épreuves à surmonter pour pouvoir ré entrevoir le soleil ☀️ et ré apprécier la vie en général beaucoup de personnes ne font que de se plaindre je veux si, j’aimerais ça, j’ai pas assez de Si ou de ça mais en vrai on s’en fiche apprenez à vous aimer pour pouvoir ensuite aimer les autres, aimer la vie levez vous chaque matin en vous disant je suis heureuse cette journée sera belle peu importe ce que celle si vous réserve. Un état d’esprit positif attirera autour de vous du positif. Bref je ne vais pas vous embêter plus que cela soyez simple heureux débarrassez vous du négatif dans votre vie et votre entourage qui vous pollue la vie pour pouvoir enfin respirer un air frais et vivifiant. Des bisous tout doux, de l’amour et du bonheur pour tous car chaque personne le mérite nous avons tous fait des erreurs une fois dans notre vie apprenez à pardonner si besoin mais une fois jamais deux lol ça c’est mon avis. Bon dimanche Une publication partagée par Julie Ricci (@juliericci_officiel) le 17 Mars 2019 à 3 :48 PDT
La starlette de téléréalité se remet doucement de son accident de voiture survenu le 28 février 2019, où elle avait son fils Gianni, 6 mois, dans les bras. Par chance, le petit s'en était sorti indemne. En revanche, sa mère a eu une fracture ouverte au talon. Obligée de se déplacer en chaise roulante après son opération, Julie Ricci s'est exprimée dimanche 17 mars, sur Instagram. Elle a rendu hommage à son père.

«Mon papa est en fauteuil roulant. Je n'en parle pas souvent car ça me rappelle des souvenirs tristounets, ce fut à la suite d'un accident qu'il est devenu paraplégique», a écrit la Française de 31 ans en légende d'une photo où on la voit avec son bébé sur les genoux. «Je pilote le fauteuil très maladroitement, une grande pensée à toutes les personnes en fauteuil roulant, a-t-elle ajouté. Je me balade 10, 15 min pour aller faire les courses et je suis tout essoufflée». Ses fans ont été nombreux à lui envoyer des messages de soutien.

(L'essentiel/lja)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Big Broher le 20.03.2019 09:48 Report dénoncer ce commentaire

    Allez, on verse une larme et on retweete... et on permet à une oubliée dans les abysses de la téléréalité de refaire surface pour vendre son image

Les derniers commentaires

  • Big Broher le 20.03.2019 09:48 Report dénoncer ce commentaire

    Allez, on verse une larme et on retweete... et on permet à une oubliée dans les abysses de la téléréalité de refaire surface pour vendre son image