Johnny Depp

21 mai 2019 17:54; Act: 21.05.2019 17:58 Print

Son ex aurait peint des bleus sur son visage

En plein procès contre Amber Heard, l'acteur affirme qu'elle s'est fabriqué de fausses blessures pour l'accuser de violences conjugales.

storybild

Dans le procès contre son ex-épouse, l'acteur de 55 ans se dit lui la victime. (photo: Patrick baz)

Sur ce sujet
Une faute?

Johnny Depp est bien décidé à se battre dans le procès qui l'oppose à son ex-femme, Amber Heard. Après avoir été accusé par l'actrice de 33 ans d'avoir été violent à plusieurs reprises durant leur mariage, le héros de «Pirates des Caraïbes» l'attaque à son tour pour diffamation. L'Américain de 55 ans lui réclame 50 millions de dollars de dommages et intérêts. Dans les documents officiels remis à la justice, lundi 20 mai 2019, Johnny accuse Amber d'avoir peint de fausses blessures sur son visage à l'aide de maquillage. Cela dans le but de porter plainte contre lui pour violences conjugales, rapporte «People».

«Je nie avec véhémence les allégations de Mme Heard, depuis qu'elle les a formulées pour la première fois en mai 2016. Elle a d'abord prétendu avoir reçu un coup au pouce. Je continuerai à nier ces allégations durant tout le reste de ma vie. Je n'ai jamais abusé de Mme Heard ni d'aucune autre femme», a déclaré le comédien face au juge. Selon lui, son ex-épouse n'est qu'une manipulatrice. «C'est moi qui suis la victime», a-t-il affirmé en ajoutant que c'est elle qui était violente envers lui.

« Elle mélangeait des amphétamines et autres médicaments »

«Elle mélangeait des amphétamines et autres médicaments, prescrits sans ordonnance, avec de l'alcool. De ce fait, elle a commis d'innombrables actes de violence domestique contre moi, et souvent en présence de témoins. Ces actes de violence m'ont d'ailleurs parfois causé des lésions corporelles graves», s'est-il plaint. Johnny a ajouté qu'Amber l'avait aussi frappé à l'aide de «canettes de soda, de bougies allumées, de télécommandes de télévision, de pots de diluant pour peinture». Il dit même avoir eu un doigt coupé à cause d'elle, ce qui lui a valu trois opérations chirurgicales pour le reconstruire.

De son côté, l'avocat d'Amber Heard a défendu sa cliente en affirmant que Johnny l'avait battue à plusieurs reprises. «Les tentatives de plus en plus désespérées de M. Depp pour relancer sa carrière en lançant des poursuites infondées contre tant de personnes qui étaient proches de lui, ses anciens avocats, anciens managers et son ex-épouse, ne trompent personne», a-t-il ajouté.

(L'essentiel/lja)