Adolescence perturbée

30 mai 2017 16:48; Act: 30.05.2017 17:34 Print

Son surpoids a fait vivre l'enfer à Ashley Graham

Le top model Ashley Graham a beaucoup souffert durant sa scolarité à cause d'un excès de poids. Et son père ne l'a jamais soutenue...

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet

Si elle est aujourd'hui à l'aise dans sa peau de femme ronde, Ashley Graham ne peut pas en dire autant de ses années de scolarité. Déjà en surpoids durant son adolescence, l'Américaine subissait les moqueries de ses camarades de classe au quotidien. «Les filles m'appelaient "cuisses flasques". Elles disaient aussi: "Voilà le gros tas qui arrive". J'ai détesté l'école», confie le top model grande taille dans Harper's Bazaar. Du coup, la jeune femme a dû «retenir ses émotions» pour ne pas craquer devant les autres.

En plus, comme elle avait déjà commencé à faire du mannequinat à cette époque, Ashley provoquait la jalousie des autres ados. «Dans le milieu de la mode, on me disait que j'étais sublime et à l'école on me disait que j'étais affreuse», se souvient-elle. «Ils me disaient: "Tu n'es pas vraiment un mannequin, tu es un gros mannequin". C'était humiliant. Je baissais la tête».

Et quand elle rentrait chez elle, pas question de compter sur le soutien de son papa. «Il était sévère et très critique avec moi. Il était là physiquement, mais absent émotionnellement», raconte la brune. Et comme Ashley était harcelée à l'école, elle n'arrivait pas à avoir de bonnes notes. «Mon père pensait que j'étais stupide parce que mon niveau scolaire étaient vraiment bas et j'étais spécialement mauvaise en maths. Il se moquait de moi. C'était beaucoup de pression pour une gamine».

(L'essentiel/lja)